22.5 C
Île Maurice
jeudi, septembre 23, 2021

Lycée La Bourdonnais : quand l’excellence s’ouvre sur le monde

École historique de l’île, le lycée La Bourdonnais est le premier établissement francophone enseignant le programme scolaire français depuis 1953. Aujourd’hui, si sa réputation n’est plus à faire, l’établissement, conscient de l’importance de s’ouvrir sur le monde, se modernise et propose à ses élèves des programmes d’enseignement multilingues.

De la maternelle au baccalauréat, les jeunes Mauriciens peuvent suivre le programme français au sein d’un même établissement : le lycée La Bourdonnais, membre du réseau AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger), qui s’occupe de coordonner l’action de tous les lycées français dans le monde. “A Maurice, nous formons un réseau de cinq établissements français”, détaille Bernard Moga, proviseur du lycée.

Dans cette cité scolaire qui se veut ouverte à tous, c’est toute la société mauricienne qui est représentée, et les différences, sociales, ethniques ou religieuses, sont vite oubliées. “Nos élèves apprennent à grandir ensemble et à partager. Notre objectif est de former les citoyens de demain, en accord avec les valeurs de la République Française”, confie le proviseur.

Un établissement plurilingue tourné vers l’international

L’établissement étant homologué par l’éducation nationale française, les élèves peuvent donc poursuivre leurs études partout dans le monde après l’obtention du baccalauréat. Le Lycée La Bourdonnais assure un niveau d’excellence avec un taux de réussite au baccalauréat de 100%. Mieux encore, cette cité scolaire a bien compris l’importance de l’ouverture sur l’international, et propose ainsi aux élèves d’apprendre au minimum trois langues vivantes. Le Français et l’Anglais sont obligatoires dès le CP, et les élèves peuvent ensuite choisir une autre langue parmi l’Espagnol, l’Allemand, le Mandarin et le Russe.

Nous sommes une école française, mais cela ne nous empêche pas d’avoir une offre linguistique qui couvre un champ très important”, explique le chef d’établissement. “L’Anglais est indispensable, mais il n’est pas suffisant. L’alliance du Français et de l’Anglais, enrichis par les autres langues vivantes, nous donne véritablement une stature et une ambition internationale. C’est notre différence par rapport aux autres écoles internationales majoritairement anglo-saxonnes”, confie Bernard Moga.

Des parcours bilingues sont ainsi proposés aux élèves (Section Internationale britannique et section européenne), et l’établissement propose également les certifications linguistiques en partenariat avec le British Council (YLE Flyers, FCE, IETLS et CAE). Pour l’Espagnol, le lycée La Bourdonnais est également centre d’examen pour le diplôme du DELE (Diplôme d’Espagnol comme Langue Étrangère – l’équivalent du Cambridge) en partenariat avec l’Instituto Cervantes.

“Avançons ensemble”

Dans ce lycée à la française, si l’excellence n’est plus à prouver, on forme surtout les jeunes afin qu’ils aient tous les outils nécessaires pour s’adapter au monde qui les attend. On développe leur esprit critique, on les aide à s’approprier des savoirs, tout en leur donnant les bagages nécessaires pour poursuivre leurs études partout dans le monde : à Maurice, en France, dans les pays anglo-saxons. Le tout, avec bienveillance.

Nous avons mis en place un dispositif qui s’appelle “Avançons ensemble”, dont le but est d’accompagner, aider et soutenir les élèves qui peuvent rencontrer des difficultés (troubles dys, décrochage, précocité, etc.) Notre objectif principal est l’épanouissement des jeunes. Nous sommes excellents car nous savons accompagner nos élèves”, ajoute le proviseur.

Un proviseur qui fait bouger les lignes

Bernard Moga a pris ses fonctions en tant que chef d’établissement au sein du lycée La Bourdonnais en août 2020. Cet ancien professeur d’histoire et géographie a enseigné pendant plus de quinze ans en France et au Maroc, avant de devenir proviseur adjoint dans un lycée hôtelier. Puis, c’est auprès de l’AEFE qu’il candidate afin de partir pour d’autres horizons. Il obtient alors un poste de proviseur à la Paz en Bolivie, où il exerce ces fonctions pendant cinq ans. Il s’expatriera ensuite à Djibouti, où il dirigea le lycée français, et reviendra en France, avant de repartir pour l’Amérique du sud. C’est à Montevideo en Uruguay, qu’il dirigea le lycée français pendant cinq ans avant d’obtenir un poste à Maurice en 2020.

Conscient de l’importance de préparer ses élèves au monde de demain, le proviseur, entouré de son équipe, souhaite donner une nouvelle image au Lycée La Bourdonnais, faisant de ce lycée d’excellence un établissement ouvert sur le monde.  J’ai la chance d’être entouré d’une excellente équipe et de travailler avec des collaborateurs de haut niveau qui ont tous accepté de se lancer dans ce challenge qui est d’ouvrir notre établissement vers l’international”, confie le proviseur.

Plus d’infos sur www.llb.school

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez connecté

21,986FansJ'aime
2,952SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES