Maha Shivratree, littéralement «la grande nuit de Shiva» (ratri signifiant la nuit en hindi), est l’une des principales fêtes hindoues célébrées à Maurice. Selon les croyances hindoues, c’est la nuit où le Dieu Shiva a effectué le Tandava Nritya ou la danse de la création primordiale, de la préservation et de la destruction.
Durant le mois de février ou mars, selon le calendrier hindou, des milliers de fidèles entament un pèlerinage vers le lac sacré, Ganga Talao ou Grand-Bassin, un lac naturel dans le Plateau central de l’île. De l’eau provenant du Gange, en Inde, a été déversée dans ce lac. Ce pèlerinage a pour objectif d’aller chercher de l’eau bénite ou sacrée, afin d’accomplir la prière spéciale dédiée à Shiva durant la nuit sacrée.
Provenant de différents coins de l’île Maurice et presque tous habillés en blanc, les pèlerins observent le jeûne et convergent vers Grand-Bassin à pied. Pour ceux qui habitent très loin du lac, l’aller-retour peut prendre jusqu’à trois jours de marche. Durant leur marche, les pèlerins portent d’énormes arches en bois et d’autres structures mobiles (appelés Kanwar) représentant Shiva et d’autres divinités hindoues, très souvent sur ??leurs épaules, en signe de sacrifice et de dévouement.
Ce festival est le bon moment pour faire l’expérience de la chaleur humaine et de la solidarité entre les Mauriciens. L’ensemble du pays est mobilisé pour le pèlerinage, même si elle provoque pas mal de changements et d’obstructions à la circulation routière.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Trois Mauriciens parmi les artistes de «Conversations»

Le 28 septembre, au musée d’Histoire Naturelle de