L’hypersensibilité et l’hyperémotivité sont souvent le signe d’un cerveau bouillonnant. Auteur du best seller “Je pense trop”, Christel Petitcollin sera bientôt dans notre île pour animer deux conférences et deux ateliers visant à expliquer ce qu’est la sur-efficience mentale, source de mal être et donner les clés pour mieux la gérer.

Qui pourrait penser qu’être intelligent puisse faire souffrir et rendre malheureux ? C’est pourtant le cas, raconte Christel Petitcollin, de personnes qu’elle reçoit en consultation. Elles se plaignent de trop penser, disent que leur mental ne leur laisse aucun répit, même la nuit. Si vous vous reconnaissez ou reconnaissez une personne de votre entourage présentant cette caractéristique, vous souffez, il ou elle souffre peut-être de sur-efficience mentale.

15% de personnes seraient aujourd’hui concernées par le trop penser et ce pourcentage progresse. Un constat mis notamment en lumière par le nombre grandissant d’enfants ayant du mal à s’adapter au contexte scolaire. La raison de cette courbe qui ne cesse de croître reste de l’ordre de l’inconnu, personne ne s’étant (encore) clairement prononcé sur cette question.

Un cerveau en arborescence

Ce dont on est sûr, c’est que la sur-efficience mentale se manifeste par une hyperhestésie (sensibilité des cinq sens) une sensibilité et une émotivité exacerbées et, dans certains cas, une hyperactivité. Par opposition au cerveau séquentiel qui traite une idée après l’autre, le cerveau en arborescence propre à la sur-efficience, est en surchauffe permanente: une idée en amène une autre et ainsi de suite, à l’infini.

Cette particularité fait des personnes très vivantes, toujours avides d’apprendre et cherchant à mettre du sens, et dans ce qui leur est demandé et, dans ce qui est entrepris. Mais l’hypersensibilité va de pair avec une intégration sociale difficile. Car les hypersensibles se sentent souvent incompris, voire rejetés, avec l’éternelle impression de vivre sur une autre planète. Pour Christel Petitcollin, les sur-efficients mentaux qui entrent en relation exclusivement avec leur coeur (et de fait sont de véritables aimants à manipulateurs) font, paradoxalement, peu confiance à leur intuition qui est pourtant très développée.

Sortir du “Je pense trop” pour aller vers le “Je pense mieux”

Les aider à acquérir plus de confiance en les incitant à s’écouter, canaliser leur énergie débordante par la pratique d’un sport, des techniques de méditation, développer leurs penchants artistiques à travers le chant, la musique ou autre, sont autant de méthodes préconisées pour mieux vivre la sur-efficience mentale et sortir du “Je pense trop” pour aller vers le “Je pense mieux”.

Ce livre qui est la suite directe du “Je pense trop”, informe sur les moyens d’endiguer l’hyperémotivité, développer la confiance en soi, de bien vivre la sur-efficience dans le monde du travail et dans les relations amoureuses. Il fera le sujet de la seconde conférence donnée par l’écrivain. Autant se munir d’une méthode pour vivre sa différence, la sur-efficience étant une particularité dont on ne se débarrasse pas.

Les conférences

Jeudi 27 septembre: Je pense trop
Mercredi 3 octobre: Je pense mieux
Au Hennesy Park Hotel de 18h à 20h
Rs 600

Les ateliers

Samedi 29 septembre: La gestion des émotions
Dimanche 30 septembre: S’affir- mer et oser dire non
Au Wellnessenses – Domaine du Labourdonnais – Mapou de 9h à 17h
Rs 3800 (2 pauses et déjeuner inclus)
Billets sur Monticket.mu

Christel PetitCollin: formatrice, écrivain, conférencière

Conseil et formatrice en communication et développement personnel, conférencière et écrivain, Christel Petitcollin intervient aux quatre coins du monde. Maître praticien en Programmation Neuro Linguistique, formateur P.N.L. certifié par la «Society of Neuro Linguistic Programming», elle est aussi praticien en Hypnose Ericksoniènne, formée à l’Analyse Transactionnelle, à la méthode ESPERE (J. Salomé) et aux techniques de Thérapie Provocatrice de Franck Farelly. Formée par ailleurs au recueil de la parole d’enfant et au traitement de l’inceste, Christel Petitcollin est l’auteur de 17 livres de développement personnel, parmi lesquels les plus connus sont: Je pense trop, Je pense mieux, Echapper aux manipulateurs, Divorcer d’un manipulateur, Enfants de manipulateurs, Pourquoi trop penser rend manipulable. Tous ses livres sont édités chez Trédaniel.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Regardez votre bouche avec un nouvel œil

La dentisterie – comme la médecine en général