À mi-chemin entre Port-Louis et Grand-Baie, la ville intelligente de Beau Plan du groupe Terra a aussi pour vocation de rayonner avec un positionnement culturel. C’est pourquoi elle a implémenté, non loin de l’Aventure du Sucre, un Creative Park, véritable champ d’expression pour la création et l’art avec un grand A.

La ville intelligente du groupe Terra n’a décidément pas fini de faire parler d’elle! Si ce projet  est voué à s’articuler autour de bureaux, centre commercial, université, entreprises, résidences et les activités déjà existantes de Terra, son but sera aussi d’être une plateforme d’accueil pour les industries créatives et les activités artistiques. A été pensé à cet effet le Creative Park!

Un lieu pour la créativité

« La Smart City de Beau Plan propose une belle synergie entre les activités économiques, sociales, éducatives et résidentielles qui permet une valorisation du territoire à tous les niveaux, et cela vaut aussi sur le plan culturel. Et ce liant concerne tous les acteurs, qu’ils soient des professionnels, des familles, des étudiants ou encore des créateurs. D’où la mise en oeuvre du Creative Park », détaille Emeric Vigier de Latour, directeur de la communication de Novaterra.

Ce parc créatif vient donc conforter l’image d’une Smart City pas comme les autres et abritera de nombreux espaces situés dans l’ancienne fonderie du groupe, de plus de 150 ans d’âge, pour accueillir les artistes mauriciens à la recherche de locaux pour travailler. En parallèle, le groupe envisage de valoriser l’histoire de la fonderie à travers des panneaux historiques qui transporteront les visiteurs vers un passé riche et dépaysant. Un plus pour développer davantage l’approche culturelle et historique de Beau Plan en faisant le lien avec le musée de l’Aventure du Sucre situé à quelques pas.

Sont déjà présents sur les lieux, l’entreprise de Patrick Mavros joaillier – que l’on ne présente plus à Maurice – et dont l’atelier de bijoux sera ouvert au public. Celui-ci pourra y découvrir un savoir-faire hors du commun. « Les objectifs de la Smart City de Beau Plan et du Creative Park cadrent avec notre concept qui n’est pas seulement de vendre des créations mais de proposer une expérience », expriment Forbes et Kate Mavros, directeurs de l’atelier Patrick Mavros. Une activité qui vient étoffer l’existant, soit un studio de danse moderne opérationnel depuis des mois.

Le Workshop: un espace hybride

Autre structure au cœur du Creative Park ? Le Workshop! Cet ancien garage de style industriel de 200m2 accueillera des artistes, des artisans ou encore des travailleurs nomades de la génération mobile. Soit l’offre d’un lieu de vie authentique, convivial et modulable qui favorise les découvertes, le partage et l’interaction entre artistes.  « A mi chemin entre refuge et lieu de travail, le workshop est à la fois un atelier et un lieu de vie, de production et d’expression. Le site proposera aussi des espaces de travail à partager (co-working) ou pour travailler en solo, destinés autant aux artistes qu’aux professeurs de peinture par exemple. Il sera possible pour chacun de louer ce lieu, sans engagement sur du long terme. Mais dans tous les cas, petits et grands, artisans ou artistes, curieux ou passionnés, débutants ou confirmés sont les bienvenus », ajoute Emeric. Une librairie communautaire et des salles d’exposition où des artistes d’ici ou d’ailleurs viendront exposer leurs œuvres y sont également prévues.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

L’Explorateur

Il existe des endroits qui ne laissent guère