Depuis la légendaire Colt, Mitsubishi n’avait plus proposé de véhicule compact pouvant entrer dans la catégorie des «petites citadines». Avec la Mirage, le constructeur japonais revient sur ce segment en proposant une voiture performante, peu gourmande, confortable et très bien équipée! Un retour réussi, assorti d’un prix de vente plutôt compétitif.

Avec le sérieux qui a fait la réputation de la marque, Mitsubishi a plutôt choisi de dessiner un véhicule «hatchback»(le modèle Sedan s’appelle Attrage), sobre et classique. Sans surprise, la Mirage rappelle même certains modèles d’autres marques…

Le style général est fluide, avec un design en flèche vers l’avant, rehaussé par deux profonds redans latéraux. Les parechocs, entièrement intégrés à la caisse, apportent une impression de robustesse tout à fait convaincante!

Seule vraie trouvaille stylistique, le capot plongeant comporte une partie centrale bombée. Cela donne l’illusion d’un capot bien plus long qu’il ne l’est vraiment et amène un peu de sportivité, encore accrue par une belle calandre noire où trône le trèfle argenté de la marque.

La Mirage apparaît donc, visuellement, comme une jolie petite voiture, bien dessinée, mais plutôt sage.

Mais dès que l’on ouvre les portières, elle dévoile ses véritables atouts!

L’équipement de la Mirage va faire des envieux…

Un intérieur qui crée agréablement la surprise

Tout en maintenant un budget serré, Mitsubishi est parvenu à offrir à la Mirage une ambiance intérieure très au-dessus de sa catégorie. Dans le modèle aimablement mis à notre disposition par la concession, tout l’habitacle se conjuguait en une déclinaison allant du gris clair au noir. Le tableau de bord, avec son beau compteur de vitesse noir et gris, s’enrichit d’affichages digitaux variés, indiquant même la consommation en temps réel!

Et justement, la faible consommation de la Mirage serait, un argument de vente majeur!

En choisissant d’équiper la Mirage d’un 1193cc de 3 cylindres (!!!), Mitsubishi a effectivement beaucoup misé sur cet aspect. Dans son argumentaire commercial, le constructeur annonce même une consommation moyenne de 4,5l/100km en parcours mixte! Et d’après le concessionnaire local, les premiers propriétaires mauriciens de la Mirage réalisent de substantielles économies par rapport à leurs véhicules précédents…

Le capot et la face avant apportent un peu d’audace à la Mirage.

Petite, mais grande sur le plan du confort

Pour évaluer les performances réelles de cette petite Mitsubishi, nous en avons disposé pendant une demi-journée.

Premier constat: le confort y est excellent. Dans sa catégorie, elle se place sûrement parmi les véhicules qui prennent le mieux soin de votre assise! La clim, les 4 vitres électriques, les rétroviseurs électriques, les airbags… tout est là, avec un « + » inattendu: comme une grande, la Mirage offre une commande au volant de l’autoradio, avec connexion Bluetooth pour une utilisation du téléphone en «mains libres». Côté conduite, la direction assistée est efficace et l’ABS couplé au système électronique EBD, procure un freinage sain et sécurisant. Equipé d’une boîte automatique, notre modèle a su s’adapter à différents styles de conduite.
En résumé, la Mirage a su nous séduire par ses qualités de confort et de conduite. Dans la configuration qui nous a été confiée, la Mirage est proposée, par Leal & Co Ltd, à Rs 640 000 sur route (hors assurance).

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Car Connexion initie les plus jeunes aux plaisirs de l’automobile

Souhaitant développer la passion de l’automobile chez les