Loin des compétitions tendues où la performance reste la valeur suprême, le tournoi de golf du Nearest s’affirme, mois après mois, comme un rendez-vous golfique convivial et chaleureux. Les membres de l’équipe qui a remporté l’étape du 30 octobre dernier a d’ailleurs tenu a réaffirmer le caractère si particulier de ce tournoi atypique.

Capitaine de l’équipe victorieuse, Marcus Revertegat souligne l‘originalité du Nearest: “A chaque fois, c’est un réel plaisir de participer à ce tournoi, pour la bonne humeur générale, pour l’ambiance amicale, pour la qualité du parcours et l’accueil qui est réservé. Ca reste du golf avec l’envie de gagner, mais le jeu par équipe enlève une pression ressentie en individuel. »

Et ses coéquipiers ne démentent pas son analyse. Pour Hubert Harel, c’est «simply the best!», alors que Paul Epaud insiste sur le rôle central joué par l’initiateur et organisateur du Nearest, Vincent Portugal : « L’ambiance du tournoi, marquée par une réelle convivialité, doit beaucoup à sa personnalité. »

Interrogé sur son rôle de capitaine, Marcus le résume ainsi :  « Faire en sorte que mes invités passent un excellent moment golfique en tous points au cours de cette journée ». Avec un sourire, il ajoute : « Et avec la victoire en plus, les objectifs sont atteints. »

Tous sont des golfeurs confirmés, pratiquant ce sport depuis au moins une dizaine d’années. Pour M. Revertegat, la découverte du golf a eu lieu au Maroc, en 2010. Et, depuis, il écume, avec plaisir « tous les merveilleux golfs que propose Maurice ». Français résidant à Maurice, Paul Epaud joue aussi bien en France métropolitaine qu’à La Réunion, à Madagascar ou en Afrique du sud. Et s’il reconnaît volontiers que les parcours proposés sur notre île sont exceptionnels, il tient à alerter les professionnels sur le risque de voir les joueurs européens déserter Maurice pour aller jouer en Afrique du Sud… « Les golfs sud-africains sont aussi de très grande qualité et proposent des tarifs qui n’ont rien à voir avec ceux affichés à Maurice. Pour dire les choses clairement, certains golfs mauriciens exagèrent et de nombreux golfeurs se tournent déjà vers Le Cap. » Malgré ces réserves, il  reconnaît volontiers prendre beaucoup de plaisir à participer au Nearest et compte bien participer à la prochaine saison.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Retour de l’UTRB désormais baptisé Beachcomber Trail

Avis aux passionnés de courses en pleine nature,