Se parant de son label ‘Eco City’, premier du genre à Maurice, le projet Plaisance City viendra modifier la physionomie du Sud. Les promoteurs n’épargnent d’ailleurs aucun effort pour en faire une référence dans le domaine de l’immobilier local.

Le projet Plaisance City débutera en août/ septembre prochain, mais attire déjà de nombreux Mauriciens et étrangers. Comme le souligne Patrick Arnaldi, Chief Executive Officer. « Depuis le 20 décembre, la Non-Citizen Act a été modifiée et les étrangers peuvent maintenant acheter à partir de Rs 6 millions. Ce qui fait que nous avons un potentiel très important et nous avons d’ailleurs beaucoup de réservations qui viennent de l’extérieur », dit-il.

L’idée du projet Plaisance City a germé il y a six ans, parti du constat qu’il n’y avait rien autour de l’aéroport à cette époque-là. Parallèlement, le gouvernement avait pris la décision d’agrandir l’aérogare, ce qui laissait présager encore plus de passagers à terme. « Donc, je me suis dit qu’il y avait une réelle opportunité du fait que c’est le seul aéroport au monde où il n’y avait rien autour », fait ressortir le promoteur.

Pour monter ce projet, Patrick Arnaldi achète des terrains situés juste à l’entrée de l’aéroport. Bénéficiant du support d’investisseurs Français, 100 millions d’euros (environ Rs 4 milliards) seront investis dans trois projets distincts : Plaisance Business Park, un parc de bureaux de 20 000 m2 plus une résidence hôtelière 4-étoiles, la Résidence de Plaisance qui réunira 340 appartements et Plaisance Business Hotel, qui comprendra 100 chambres 4-étoiles.

Particularité du projet, il bénéficie du label ‘Eco City’. « Tous nos bâtiments sont en énergie positive. C’est-à-dire qu’on n’aura pas besoin d’utiliser l’électricité du CEB pour tout ce qui est utilisation et besoin des communs. Tout sera produit au niveau de centrales solaires. D’où des charges de propriété extrêmement faibles », souligne le CEO de Plaisance City.

Le projet Résidence de Plaisance, dont les ventes ont déjà commencé, offre une variété en termes de superficie des appartements. Proche de la plage de La Cambuse, il comprendra un ‘boat house’ intégré, une salle de gym et de fitness, « l’idée étant d’offrir tout un art de vivre aux acquéreurs », dit Patrick Arnaldi.

Déjà en commercialisation, les appartements sont disponibles à partir de Rs 3,2 millions pour les Mauriciens et Rs 6 millions pour les étrangers. Le projet comporte une garantie financière d’achèvement : le montant total des coûts de construction bénéficie de graranties bancaires.

Les acheteurs sont donc assurés que la construction ira à son terme. De plus, les promoteurs offriront une garantie décennale encadrée par un organisme international de contrôle. « C’est la première fois qu’un projet d’habitation propose une telle garantie. Ça se fait généralement pour les projets IRS », ajoute le CEO.

Les travaux du projet Résidence de Plaisance débutent en aout/septembre 2017 et devraient durer 16 à 18 mois. Les tout premiers appartements devraient donc être disponibles début 2019.

Plaisance City Ile Maurice

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Les adieux émouvants de Johnny Clegg

Choisissant notre île pour inaugurer sa tournée d’adieu,