Devenir autosuffisant en termes de fourniture d’électricité et permettre aux Mauriciens de réduire leur facture d’électricité en produisant leur propre stock d’énergie. Tels sont les objectifs du Central Electricity Board (CEB) avec le Small Scale Distributed Generation (SSDG) Net Metering Scheme (production énergétique à petite échelle).

Environ 2 000 petits consommateurs d’électricité, particulièrement les ménages, pourront interconnecter leurs installations d’énergies renouvelables au réseau de distribution d’électricité national, CEB, sans encourir aucun frais pour le service de sauvegarde et de stockage d’énergie. Ces installations comprennent des panneaux photovoltaïques ou des turbines à vent. Pour le moment, le moyen le plus prisé à Maurice, est l’usage de panneaux photovoltaïques. « La nouvelle formule SSDG a été spécialement développée en vue de la stratégie énergétique à long terme du gouvernement. Celle-ci vise à atteindre 35%, voire plus, d’apport des énergies renouvelables dans le mix énergétique national à l’horizon 2025 », explique le CEB.

Produire sa propre énergie implique de gros investissements matériels et des coûts très élevés. C’est la raison pour laquelle, seul un petit nombre de personnes s’était aventuré dans cette activité. Le CEB apporte des solutions avec ce nouveau programme, afin d’encourager plus de personnes à participer à la production d’énergie. En effet, avec SSDG Net Metering Scheme, les particuliers pourront bénéficier de la capacité de stockage d’énergie du réseau du CEB gratuitement. Ainsi, plus besoin d’investir dans des systèmes de stockage d’énergie par les batteries, qui sont généralement très coûteux.

L’enjeu écologique y est également considérable. La production d’énergies renouvelables permet de réduire l’utilisation de combustibles fossiles (charbon, gaz naturel ou pétrole) et soutient le développement durable du système électrique national. En d’autres termes, ce programme est une invitation à contribuer activement à la préservation et à la protection de l’environnement.

Plus besoin de payer de facture d’électricité

Installation de panneaux solaires à Maurice

Pour ce qui est de l’aspect économique, ce dernier n’est pas du tout négligeable. Avec le projet SSDG, il sera possible de considérablement diminuer le montant de vos factures mensuelles d’électricité. Ces économies permettront d’amortir l’investissement consenti pour l’acquisition du système d’énergie renouvelable. Toutefois, la période de récupération variera en fonction des économies réalisées sur les factures. « De par le système de tarification nette qui sera appliqué sur la quantité d’électricité produite par votre système d’énergie renouvelable, vous serez quasiment à l’abri de toute augmentation future des tarifs, et ce, pendant une période de vingt années », indique le CEB.

En effet, le nouveau projet SSDG fonctionnera sous le principe de la facturation nette. Il permettra de remplacer l’énergie actuellement importée du réseau de distribution du CEB par l’énergie produite et exportée au réseau par votre système SSDG. Dans le cas de figure où vous exportez plus d’électricité que votre consommation mensuelle, ce surplus sera crédité sur votre compte d’énergie. Le solde reporté sera utilisé pour tout rajustement des facturations futures. Au cas où vous importez plus d’énergie du réseau de distribution national, en comparaison au volume exporté, la différence sera ajustée avec votre « compte d’énergie » avant de déterminer la facturation finale.

Secupro vous accompagne dans votre production d’énergie

Préparer son dossier pour faire une demande de contrat de raccordement au CEB sous le SSDG Net Metering Scheme peut facilement devenir un casse-tête si l’on n’est pas bien conseillé. Il est très important d’avoir le soutien de personnes compétentes afin d’évaluer la viabilité financière de votre projet d’énergie renouvelable. Pour mieux comprendre la mise en application du SSDG Net Metering Scheme, nous avons approché Secupro, qui se spécialise dans l’installation de panneaux photovoltaïques depuis 2010.

« Nous avons du soleil en abondance à l’île Maurice. Ainsi, investir dans des panneaux photovoltaïques est idéal pour les Mauriciens », avance d’emblée Raj Bangarigadu, le directeur de Secupro. Selon lui, si produire son propre stock d’électricité engendre de gros coûts au départ, l’investisseur est gagnant sur le long terme. « Pour produire entre 150 et 170 unités d’électricité mensuellement, correspondant à l’usage moyen d’un foyer mauricien, il faut compter sur un   investissement d’envrion 100 000 roupies. »

L’aspect technique, le test et l’installation des équipements sont pris en charge par le fournisseur. Cette somme comprend les panneaux photovoltaïques, la connexion au Grid du CEB, la configuration et le stockage de l’énergie. « Les panneaux sont garantis sur une durée de 25 ans et tous nos équipements sont homologués par le CEB. Vous pouvez rentabiliser votre investissement en 7 ans, car vous ne payez plus pour l’électricité si vous en produisez assez pour votre propre consommation. »

Informations pratiques

Formulaire d’inscription en ligne : http://ceb.intnet.mu

Tous les clients ayant une charge en dessous de 20 kilovoltampères (kVA) sont éligibles. Ceux qui sont déjà enregistrés sous un plan SSDG existant doivent mettre fin à leurs accords de connexion pour pouvoir éventuellement s’inscrire au nouveau projet.

Un prêt est accordé par certaines banques locales pour votre investissement. Contactez votre banque pour les termes et conditions applicables dans le cadre d’un prêt SUNREF.

Subvention à hauteur de 8% du montant du prêt, via l’Agence Française de Développement (AFD).

Une partie (15%) de l’investissement initial pourra être récupérée à travers une réduction dans le paiement des impôts. Pour plus d’informations sur : http://www.mra.mu

CEB SSDG Unit – Téléphone : 601 1100

secuproSecupro propose également de vous aider dans le financement de votre projet et prépare votre demande de prêt, via un accord entre la société et les banques.

Adresse : Royal Road, Goodlands
Téléphone : 283 50 50
Mobile : 52 51 46 14
www.secu-pro.com

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Les hôteliers s’attaquent au gaspillage alimentaire

Grands consommateurs de denrées alimentaires, les hôtels peuvent