Pourquoi l’île Maurice ?


Je suis venue développer mon concept de ciseaux 3D à l’île Maurice. Je détiens un contrat international du créateur, VERN, à Taiwan. Je suis la formatrice régionale pour l’océan Indien et j’ai exercé en tant que formatrice Ciseaux 3D durant deux ans à la Réunion. Par la suite, j’ai trouvé que l’île Maurice était le meilleur tremplin, dans la région, pour poursuivre le développement de ce concept. Mon but est de former des Mauriciens à cette nouvelle technique, afin qu’ils puissent également devenir des professionnels et, pourquoi pas, s’expatrier : sur des bateaux de croisières ou dans d’autres pays.

Que faites-vous à Maurice ?

Je suis à Maurice depuis le 31 juin 2015. Venir s’installer ici a été une décision spontanée. Mon mari est moi nous sommes très imprévisibles. A partir du moment où nous avons pris cette décision, cela nous pris deux mois pour nous installer ici. Ca s’est fait très vite.
Nous sommes ici avec le projet d’ouvrir un complexe de beauté à Maurice. Nous voulons faire de ce lieu un endroit incontournable où un ensemble de professionnels de la beauté associeront leurs compétences, afin de mieux répondre aux exigences de la clientèle. Notre désir, aujourd’hui, est de créer une synergie entre tous les prestataires. Notre but est que le client puisse prétendre à tous les services de beauté à la même adresse. Ce centre comprend: un bar à ongle, un bar à sourcil, des cours d’auto-maquillage, des pédicures… Nous y reprenons toute l’atmosphère que l’on trouve dans les grands spas, où le client est pris en charge avec un confort haut de gamme. Nous avons pour objectif de rendre ce lieu vivant et d’y faire régulièrement des After-Work.
Un salon de thé, où l’on pourra prendre rendez-vous entre amis, sera à la disposition des client. Ce sera l’occasion de prendre un verre dans un univers où les artistes exposeront leurs créations du moment. Un showroom de mobilier de pièces uniques sera mis en situation tous les mois.

Avez-vous des adresses où vous aimez manger, à partager avec nos lecteurs ?

Je n’ai pas encore d’adresse spéciale, mais il faut savoir que je suis une inconditionnelle de Sushis. J’adore tout ce qui est cuisine japonaise (rires). J’ai fait un peu le tour de tous les endroits qui en proposent et, bien sûr, des autres restaurants. J’aime beaucoup le Sushi Bar du Food Lovers Market à Grand Baie La Croisette et également le Misora dans le centre commercial Grand Bay Cœur de Ville. J’ai également testé d’autres endroits, à Bagatelle par exemple, mais je ne souviens malheureusement pas des noms.

Vivre et être en vacances à l’île Maurice, ce sont deux choses complètement distinctes : en vivant ici j’ai appris à découvrir l’île différemment, avec des endroits insolites…

Un endroit pour une escapade ?

J’adore aller prendre un grand bol d’air frais en mer. Pour moi, ça se résume à aller sur un bateau à la découverte des îles et îlots autour de Maurice.

Maurice, c’est le paradis ?

Oui ! Maurice c’est le Paradis (rires, enthousiaste) ! Dire le contraire, ce serait mentir. La population est très accueillante et souriante. J’aime beaucoup le mélange des cultures. Je ne suis pas dépaysée par rapport à La Réunion. J’y retrouve le mélange d’ethnies, de cultures et de religions. Pour moi, c’est un contexte très enrichissant.
Vivre et être en vacances à l’île Maurice, ce sont deux choses complètement distinctes : en vivant ici j’ai appris à découvrir l’île différemment, avec des endroits insolites. Elle est très riche cette île !

Qui est Aurélie Mistrin en intimité ?

J’aime tout ce qui est artistique, d’où mon métier. Je suis tout le temps en relation avec le monde de la mode et de la beauté. J’ai également une passion pour tout ce qui est décoration intérieure et hors du commun. Je suis toujours à la recherche de créations originales.
Je suis mariée. Nous sommes ensemble depuis 20 ans (rêveuse). J’ai vraiment trouvé un homme avec qui j’ai tout partagé. Il me connaît par cœur. Nous avec la même vision des choses et les mêmes ambitions. Selon moi, c’est ce qui fait la solidité de notre couple. Nous avons fait de très beaux enfants (rires). L’aîné à 12 ans, le cadet 6 ans et la petite benjamine de 18 mois. L’écart entre chacun de nos enfants était voulu, car nous souhaitions les encadrer et en profiter au mieux. Ils ont pris leurs marques ici très rapidement.

Racontez-nous l’anecdote la plus marquante de votre vie à Maurice ?

Nous somme ici depuis très peu de temps. Donc, je n’en ai pas encore d’anecdote concrète à vous raconter. Par contre, il nous est arrivé une chose quand nous préparions notre projet de venir s’installer à Maurice. Mon mari est Réunionnais, mais d’origine mauricienne. Son grand-père est Mauricien et mon mari a voulu demander la double nationalité. Quand nous avons entamé les démarches, nous avons découvert que son grand-père était né sur un navire entre La Réunion et Maurice. A notre grande surprise, en demandant un extrait de l’acte de naissance de l’aïeul, nous avons appris qu’il avait été déclaré à La Réunion. Cela, alors qu’il a vécu à Maurice presque toute sa vie…

Pour vous, un homme doit être…

Il doit avoir toutes les qualités de mon mari (rires). Un homme doit être attentionné, être respectueux, généreux, avoir confiance en sa moitié et surtout beaucoup d’ambition. Je suis une personne qui a besoin d’ambition afin de pouvoir m’épanouir…

Et une femme…

Une femme (pensive) doit être une wonder woman, car elle porte plusieurs casquettes. A savoir, la bonne épouse, la bonne mère, une femme d’affaires… Je dirais qu’une femme doit se battre deux fois plus qu’un homme pour réussir dans le milieu professionnel. Elle doit être aimante, combattante et très ambitieuse… voilà !

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Mon île Maurice par Emmanuel de La Haye, Directeur associé de BARNES International Realty

Leader de l’immobilier de luxe à l’international, BARNES