En tout juste une année d’existence, le garage Revival Customs & Cars, à Arsenal, s’est déjà taillé une enviable réputation… Créé et dirigé par Paul Wren, le premier gérant de la concession Harley Davidson à Maurice, cet atelier très particulier reconstruit, modifie ou personnalise les motos de clients exigeants. Il importe aussi des voitures de légende, totalement restaurées!

Ancien pilote de circuit, roulant en Harley Davidson pour le plaisir, depuis de nombreuses années, Paul Wren ne s’est pas contenté d’apprécier l’onctuosité de son V-Twin… Au fil d’une vie bien remplie, en parallèle à son parcours d’homme d’affaires, il s’est donné les moyens d’obtenir toutes les qualifications de la célèbre marque américaine, au point d’être capable de démonter-remonter entièrement n’importe quel modèle HD. C’est d’ailleurs comme ça que tout a débuté:

Paul Wren aime à dire qu’il a sûrement un peu d’essence dans le sang et de chrome dans l’ADN…

«Quand je me suis installé à Maurice, se souvient-il, il y avait une petite douzaine de Harley sur l’île. Le bruit s’est vite répandu que j’avais l’outillage et les connaissances pour intervenir dessus… alors, l’un après l’autre, la plupart des propriétaires sont venus me voir pour que je répare leurs machines…»

Et lorsque la B.A.I. décide de créer une concession Harley Davidson à Maurice, c’est naturellement vers lui qu’elle se tourne pour monter le dossier et servir d’intermédiaire avec la firme de Milwaukee… «Cela a pris un an pour obtenir le feu vert de Harley. Et les investisseurs ont souhaité que je dirige la concession…» Et voilà notre businessman anglais, venu à Maurice pour prendre du bon temps, embarqué dans cette aventure… jusqu’à l’effondrement du groupe B.A.I. «J’ai alors rev endu mes parts, explique P. Wren, et j’allais me résoudre à repartir bricoler dans mon garage, quand j’ai rencontré Julien…»

Une rencontre décisive

Technicien spécialisé dans les motos japonaises et européennes, Julien Schmitt a notamment été préparateur et mécanicien pour des pilotes courant à l’île de Man, au fameux Tourist Trophy, la course de motos la plus prestigieuse (et la plus dangereuse). La rencontre a vite débouché sur un nouveau projet: ouvrir un atelier de «customization» (personnalisation) de motos, baptisé Revival Customs & Classics. «Nous avons créé, avec l’aide de quelques partenaires et investisseurs, un atelier unique à Maurice. On peut y venir avec n’importe quelle grosse cylindrée et tout modifier. Le client nous explique ce qu’il souhaite; éventuellement, on le guide dans les différentes options possibles, et une fois le projet validé, on peut tout faire ici : moteur, cadre, accessoires, faisceau électrique… tout peut être refait ou modifié.» C’est ainsi que l’heureux propriétaire d’une ancienne BMW 800 des années 70 a demandé à la transformer en «Café Racer». La mécanique du Flat Twin a donc été entièrement refaite et les magiciens de Revival s’apprêtent à découper une partie du cadre pour lui donner sa nouvelle silhouette…

Sur le pont, une Harely rutilante de chrome s’est vue amputée de sa partie arrière, pour qu’y soit greffé un énorme pneu… incompatible avec le système d’entraînement par courroie de la marque US… La moto sera donc équipée d’un entraînement par chaine…

Mais les compétences et le talent de l’équipe de Revival ne sont pas l’unique attrait de cet atelier: le client qui le souhaite peut participer à la métamorphose de sa machine et se former à la mécanique…

Une magnifique Ford Mustang, exemple du type de voitures importées par Revival C & C.

Des voitures mythiques

Si les motos occupent tout l’atelier, Revival Customs & Classical importe aussi des voitures exceptionnelles. «Nous travaillons avec la firme Marcos, explique Paul Wren. C’est l’un des plus anciens et des meilleurs spécialistes de la restauration des voitures anciennes au Royaume Uni. Nous savons qu’avec eux, les voitures que nous proposons à nos clients, à Maurice, sont juste parfaites!» Revival, importe ainsi des voitures américaines (pour la pupart), de plus de quarante ans, mais en état «concours». Paul Wren et son équipe se chargent de tout le suivi, jusqu’à la livraison finale. Chevrolet, AC Cobra, Caterham, Mustang ou Jaguar type E…tout est possible !

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Jaguar I-Pace : un félin aussi silencieux que puissant

Le 12 juillet dernier, Axess Limited avait organisé