21.3 C
Île Maurice
mardi, septembre 27, 2022

Rima Ramsaran, l’énergie faite femme

Rima Ramsaran, l’énergie faite femme

Énergique, travailleuse et pragmatique, on ne voit pas ce qui pourrait empêcher Rima Ramsaran d’atteindre les buts qu’elle se fixe. Chef d’entreprise et présidente de l’AMFCE (Association Mauricienne des Femmes Chefs d’entreprise), elle illustre parfaitement l’émergence irréversible de la femme mauricienne sur la scène économique du pays.-Jean-Louis Floch

C’est une bombe d’énergie positive et joyeuse. Au premier regard, on voit que Rima Ramsaran est solide sur ses jambes et solide dans sa tête. Son secret ? Le travail, pour maîtriser ses dossiers à 200 %. Celui ou celle qui voudrait l’affronter a intérêt à s’armer d’arguments sérieux.

À l’adolescence, ses frères ont parfois tenté – en vain ! – de lui dicter sa conduite. C’était bien mal la connaître, elle qui avait hérité du caractère rebelle de son père hindou qui l’inscrivit dès l’enfance dans des établissements scolaires catholiques ! Une expérience qui a peut-être contribué à élargir encore le champ de vision de son esprit vif et curieux, et à l’amener à faire des choix de vie sans tenir compte du regard des autres.

Le regard des autres… cette plaie inhibante spécifique de l’insularité mauricienne que les femmes doivent absolument bannir si elles veulent s’émanciper.

Une vie professionnelle hors norme

Dans la logique de cette enfance singulière, Rima Ramsaran trace un parcours professionnel hors norme qu’elle ne doit qu’à elle-même, n’appartenant à aucun réseau privilégié. Ses débuts dans la vie active sont plutôt le fruit d’opportunités très variées qu’elle a su saisir.

C’est ainsi qu’après des études en Sciences sociales lors desquelles elle se spécialise en criminologie, elle enseigne cette matière à l’UoM dans le cadre d’un programme soutenu par l’Union européenne. Elle qui n’avait découvert la question des genres qu’au cours de ses études théoriques – n’ayant jamais imaginé qu’être une femme pouvait être un obstacle à ses ambitions ! – s’amuse à raconter comment elle s’est retrouvée à donner des cours de criminologie à une quarantaine d’officiers de police sans que ces mâles y trouvent jamais à redire.

Le programme de l’UE s’achevant, Rima Ramsaran participe pendant deux ans à une expérience originale et passionnante de soutien économique aux entreprises, le Mauritius Business Growth Scheme, qui la rapproche du monde entrepreneurial et nourrit en elle de nouveaux désirs.

Elle crée deux compagnies aussi différentes que possible puisque l’une a pour objet le conseil en management et la gestion, tandis que l’autre – à laquelle elle consacre à présent beaucoup plus de temps – a pour objet l’importation et la pose de bois de gros-œuvre pour la construction et la propulse sur un terrain bien occupé par le pouvoir mâle.

Sa renommée est telle qu’elle vient même d’entrer ­– première femme dans l’histoire de cette institution notoirement masculine – au board du Mauritius Turf Club Sports and Leisure !

Les femmes et les hommes selon Rima

On l’a compris, Rima Ramsaran n’est pas une dogmatique. “Je ne vois le verre ni à moitié vide ni à moitié plein, je vois le verre”,  explique-t-elle avec malice. Elle aime la vie, elle s’adapte à chaque instant qui advient pour en tirer le meilleur. Ceci explique sans doute qu’elle s’impose sans difficulté dans des milieux masculins. Elle n’a pas besoin de combattre les hommes, ils s’inclinent devant son savoir-être et son savoir-faire.

En revanche, présidente de L’AMFCE (Association Mauricienne des Femmes Chefs d’Entreprise) qui a pour subsidiaire EFOI (Entreprendre au Féminin Océan Indien) et qui est affiliée à FCEM (Femmes Chefs D’Entreprises Mondiales, regroupant plus de 100 pays), elle consacre bénévolement une grande part de son existence à l’émancipation économique des femmes de Maurice et de la région, selon des méthodes pragmatiques de mentoring de femmes chefs d’entreprise.

Elle prépare déjà avec enthousiasme l’arrivée à Maurice, en mai 2022, du World Committee FCE qui verra plusieurs jours de conférences se faire l’écho de la puissance des femmes entrepreneures sur les cinq continents.

C’est donc bien à sa manière toute personnelle, loin de la doxa féministe, mais loin aussi des leçons apprises en Sciences sociales, qu’elle traite la question de la place de la femme dans la société. Elle est opposée, par exemple, à la discrimination positive qui risque, selon elle, de finir par se retourner contre elle-même en mettant tellement les hommes sur la touche qu’il faudrait un jour, dans un mouvement de balancier stérile, utiliser la procédure… en faveur du genre masculin !

En fait, elle croit à la parité des genres et des moyens plus qu’à l’émancipation qui ne doit en être que la conséquence. Son message aux femmes: “N’ayez pas peur des hommes !” Rima Ramsaran en est la radieuse incarnation.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,494FansJ'aime
468SuiveursSuivre
426SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES