On ne l’a pas choisie mais on lui doit tout. Toujours présente, au cœur d’une relation avec, parfois, des hauts et des bas, mais peu importe : maman, c’est maman. Et quel que soit notre âge. Et puis vient le jour où, nous aussi, l’on devient mère. Et où l’on fond devant ces petits mots à l’écriture encore maladroite, ces phrases qui nous font hurler de rire, ces cadeaux confectionnés patiemment des heures durant à l’école. Dans tous les cas c’est toujours une histoire d’amour ! Topo sur la maman celle avec qui on partage tout ou pas, se chamaille, pleure ou crie.

Qu’elles soient maman-poule, maman-gâteau, maman-hyperactive ou maman-cool, toutes les mamans de la terre sont simplement extraordinaires. Toujours présentes, attentives, câlines, réconfortantes, elles ont un coeur gros comme une maison ! Elles sont un intarissable sujet de conversation… mais aussi de plaintes ! Mais n’est-ce finalement pas une façon de sans cesse vouloir se rapprocher d’elles et d’en être aimé ? Alors nous, nous les fêtons… A notre façon…

Chaque année, un jour bien mérité leur est tout spécialement dédié… Une occasion de leur rappeler à quel point elles sont uniques, irremplaçables et surtout… indispensables !

Pendant longtemps, il suffisait aux mères de mettre au monde, de nourrir et de protéger leurs petits. Aujourd’hui, il leur faut aussi organiser le quotidien et l’éducation de leurs enfants, tout en prenant le temps de s’occuper d’elles, de leur vie professionnelle et amoureuse… Autant dire qu’elles se démènent sur plusieurs fronts à la fois. On le comprend donc bien : être mère, c’est une vocation qui n’a pas de prix. Le rôle de la mère sera toujours de s’occuper de son enfant à part entière. Si notre société considère que nos enfants sont la semence de l’avenir, bien souvent c’est la mère qui leur insuffle l’optimisme et la joie de vivre. Bravo à elle !

Voici quelques portraits de mère, vous reconnaitrez peut être la vôtre !

La mère cool

Son credo : liberté et indépendance. C’est la maman qui accorde une marge de liberté et de manœuvre à ne plus savoir qu’en faire. Certaines vilaines langues pourraient la traiter à tort de « mauvaise maman » (concept houleux). C’est tout simplement une mère qui laisse faire et rectifie le tir par la suite. Une manière différente et plus décontractée de faire passer le message.

La mère anxieuse

Le moindre petit souci se mue en catastrophe. C’est tout de suite l’apocalypse. On peut aussi la qualifier de mère protective : l’expression « mère poule » est une façon mignonne de désigner un parent qui a à coeur la sécurité de son enfant. Certains perçoivent ce comportement comme une grande qualité, surtout quand il s’agit de protéger l’enfant de dangers réels.

La mère autoritaire

C’est le service militaire à la maison. Un, deux, trois, rompez soldat ! Elle vous mène à la baguette et gare à vous si vous défaillez. C’est la maman Dame de Fer. Ordre et discipline sont les maîtres mots. Mais soyez honnêtes : vous avez beau râler, au fond de vous, vous la remerciez chaleureusement de vous avoir inculqué des valeurs en béton qui vous servent encore aujourd’hui.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Escapades en famille à travers l’île

A Balaclava, dans le Nord, le Maritim Resort