Cela fait maintenant plusieurs années que circulent sur nos routes des «deux roues» électriques. Cela va du vélo au scooter, en passant par quelques trottinettes plus excentriques… Avec la Super Soco TC, Sun Industries Ltd, à Grande Rivière Nord Ouest, nous propose, enfin, une vraie moto électrique.

Bien après l’industrie automobile, voilà le monde de la moto qui passe, timidement, à l’électricité! Avec les motos allemandes Super Soco, cette transition énergétique s’effectue en parvenant à respecter l’esthétique de l’engin… qui reste une moto. Mieux! La TC 1500 parvient à rappeler le look des «café racers», ces motos rapides des mauvais garçons anglais des années 60-70, qui faisaient la course, à Londres ou Liverpool, d’un pub à l’autre.

La longue selle biplace de notre électrique fait même penser à celle de la Triumph Bonneville, une moto carrément mythique! La partie avant de notre allemande électro est un peu plus massive, mais pas dénuée de charme, pour autant: elle apporte cette impression de puissance dont manquent cruellement les autres deux-roues électriques! On apprécie, également, le superbe éclairage LED.

Mais pour juger du potentiel de notre nouvelle monture, il faut, bien évidemment, dépasser les appréciations esthétiques et rouler quelques kilomètres… ce que nous avons fait! Les démarrages sont francs, même s’il faut un peu de temps pour s’habituer au petit délai qui existe entre le moment où l’on tourne la poignée et celui où la moto s’élance vraiment. Il est aussi un peu déstabilisant, pour un motard, à l’ancienne, élevé à l’octane et aux gaz d’échappement, de rouler sans autre bruit que celui du frottement des roues sur le bitume et du vent dans le casque… Mais cela devient vite très agréable!

L’autre – bonne – surprise, vient des performances atteintes… Malgré le quintal(!) de notre testeur officiel, la Super Soco TC 1500 a su se montrer vive et suffisamment alerte dans les embouteillages d’une heure de pointe! Sur les courts tronçons dégagés, nous avons même enregistré un bon 65 Km/h (alors que notre ami Ashish, bien plus fluet, montait facilement à 75…).

Bien plus frêle, notre complice pour cet essai a atteint une vitesse significativement supérieure à la nôtre…

Un autonomie de 100 km

Côté constructeur, la TC 1500 est créditée d’une vitesse de pointe de 80 Km/h et d’une autonomie d’environ 100Km (extensible à 160 km, avec une deuxième batterie).

Techniquement, la Super Soco TC 1500 est propulsée par un moteur électrique BOSCH logé sur la roue arrière. Il transforme 92% de l’énergie produite en énergie motrice, pour développer un couple de 150 Newton-mètre à 550 tours par minute. Ces performances, tout à fait respectables, permettent à la moto de prendre en charge un équipage (pilote-passager) totalisant 120kg. La TC peut aussi «avaler» des pentes assez raides, pouvant atteindre une déclivité de 17%. Là encore, c’est loin d’être ridicule!

Bien évidemment, la batterie est une pièce importante. Super Soco n’a pas choisi d’équiper sa TS 1500 d’une batterie de dernière génération, mais a fait confiance à un système éprouvé et déjà bien connu, un pack lithium, qualifié «haute capacité». La recharge complète de la batterie peut s’effectuer en deux heures, mais il est évidemment possible de recharger partiellement la TS, à chaque halte, puisque le branchement peut s’effectuer sur n’importe quelle prise domestique!

Pas de licence ni de déclaration

Vendue Rs 90 000, la TC 1500 peut être conduite sans permis et sans avoir à payer quoique ce soit (hormis l’assurance). Pour Jasen, le responsable marketing Moto de Sun Industries Ltd (également importateur des motos Benelli), c’est l’un des atouts de la moto électrique à Maurice. Les modèles Super Soco sont aussi distribués par Galaxy. Pour en savoir plus, il suffit d’appeler le 2 331 360.

Une Super Soco pour plus de puissance

Déjà propriétaire d’un scooter électrique, M. Prumbhanund a acheté une Super Soco TC 1500, pour avoir plus de puissance : «je roule beaucoup pour mon travail, nous a-t-il confié, et j’ai besoin d’une machine plus puissante. La Super Soco va bien plus vite et bien plus loin que mon scooter.»

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Les hôteliers s’attaquent au gaspillage alimentaire

Grands consommateurs de denrées alimentaires, les hôtels peuvent