Vous l’avez peut être déjà aperçu sur nos routes en allant vers Port-Louis ou Rose-Hill. Sinon, vous en avez probablement fait l’expérience à Londres, Berlin ou Hong Kong. Oui, nous parlons bien de l’autobus à deux niveaux, qui a été réintroduit sur nos routes depuis le 9 septembre par la société de transport en commun Rose Hill Transport (RHT).

La jeune génération mauricienne a longtemps envié ses aînés, quand ces derniers racontaient leurs souvenirs du bus à impériale. RHT met un terme à cette jalousie générationnelle en réintroduisant ces bus sur nos routes après 54 ans d’attente. Avec une capacité totale de 88 places (76 assises et 12 debout), le Double Decker Bus de RHT assure le trajet Rose-Hill/Port-Louis, soit les lignes 174 et 174A, en passant par Ebène et Bagatelle.

En plus d’être à deux niveaux, ces nouveaux autobus sont équipés de composantes et accessoires dernier cri : entre autres, moteur Euro 3 (deux fois moins de carbone), transmission automatique, GPS, huit caméras de surveillance CCTV dont une caméra de toit (pour éviter les obstacles), wifi gratuit, borne de paiement sans contact, ports de chargements USB, ceintures de sécurités individuelles, air conditionné, présentations visuelles, et le service Chef on the Bus.

La société propose également une application mobile, Trip Planner, qui permet aux usagers de savoir à quelle heure arrivera le prochain bus et à quel arrêt d’autobus.

« Avec ce bus nous n’avons plus rien à envier aux bus européens. En plus d’améliorer le paysage de la Capitale, l’acquisition de ce type de véhicule est un grand pas en avant vers une île Maurice durable », a décalré Siddhartha Sharma, le Directeur général de RHT Bus Services Ltd. Selon lui, le bus à deux niveaux aidera à réduire le nombre de véhicules sur nos routes, ainsi que le taux d’émission de CO2. Il a également indiqué que le bus à impérial a, pour le moment, un permis d’opération de six mois sur nos routes. Dans la mesure où tout se passe bien et avec l’accord de la National Transport Authority, RHT devrait mettre d’autres autobus de ce type en circulation.

Transport en commun : Le bus à impériale de retour sur nos routes de Maurice après 54 ansL’arrivée du bus à impériale était également l’occasion de propulser les Mauriciens dans un nouvel élan de modernité, avec le paiement sans contact à bord des autobus grâce à la carte de paiement Filao. Gérée par la filiale de RHT, Transport and Micropayment System Ltd (TMSL), en partenariat avec la société hongkongaise Tap To Pay, cette carte de paiement nouvelle génération permet de payer son ticket d’autobus électroniquement. Le passager n’a plus besoin de se soucier d’avoir du change sur lui pour acheter son ticket. Il lui suffit de scanner sa carte Filao en montant et en descendant du bus. La carte de paiement, disponible en quatre versions (adulte, senior, enfants et étudiants), fonctionne en mode prépayé, comme pour les forfaits de téléphone mobile, par exemple. En plus de permettre aux utilisateurs de mieux gérer leur budget pour le transport, la carte Filao a un but écologique. A termes, l’utilisation du paiement sans contact – actuellement en cours d’installation dans tous les bus de RHT – permettra de supprimer les quelque 30 000 tickets d’autobus imprimés quotidiennement sur la flotte de RHT. Ce système de paiement pouvant être adapté pour toutes les sociétés d’autobus et même les commerces, sera un grand pas en avant vers une île Maurice intelligente et éco-responsable. Plus d’informations sur tmsl.mu.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Technologies «green»: quelles sont les nouveautés ?

Plus que jamais nous avons besoin de bonnes