Un château achevé en 1859 et restauré en 2006, des vergers, une pépinière, une unité de production de rhum font la signature d’un site patrimonial incontournable et dont la visite équivaut à s’immerger dans l’art de vivre du XIXème siècle. Mais pas seulement. Car le domaine autorise aussi la rencontre avec quelques facettes de l’agriculture dont il tire ses ressources.

Sa belle architecture coloniale et ses trésors horticoles font du Domaine de Labourdonnais, à Mapou, un des fleurons du patrimoine local. Propriété de la famille Wiehe depuis plus d’un siècle et demi, il continue de prospérer, porté par sa rhumerie et sa production fruitière, la plus importante de l’île. Ouvert au public, le domaine peut se visiter de façon fractionnée, selon les options choisies, son château restant néanmoins au centre du circuit proposé par l’équipe organisatrice. Superbement restaurée, l’habitation relève d’une architecture coloniale du XIXème siècle héritée de la culture française et des influences méditerranéennes. Inspirée du néoclassique italien, elle est ceinturée par une double galerie à colonnades et, est construite essentiellement en bois de teck avec une toiture recouverte de bardeaux de la même essence.

Une galerie d’artistes à découvrir à l’étage

L’agencement des pièces est celui des hôtels particuliers du XIXème siècle avec un vestibule central desservant d’un côté, la salle à manger et de l’autre le grand salon, les chambres se trouvant à l’étage. Précisons qu’à ce niveau, la demeure compte une galerie d’artistes, essentiellement occupée par les œuvres de deux grands noms mauriciens que sont Malcolm de Chazal et Vaco. Mais, il serait dommage de se contenter de cette seule approche, alors que les options de découverte sont nombreuses! Parmi elles, quoi de plus agréable que d’emprunter le Labourdonnais Express, un petit train pour une balade commentée d’une heure. Après avoir traversé les vergers de production, – dont les fruits sont utilisés dans la confection d’une gamme de produits sans colorants et sans arômes artificiels -, et la pépinière, il laisse descendre les visiteurs qui longent le parc à tortues, marchent dans les vergers de collection – des plantes endémiques, diverses variétés de manguiers centenaires, des arbres à épices et de nombreux arbres fruitiers exotiques-, avant de clôturer leur circuit par une dégustation de jus de fruit et de pâte de fruit produits sur le domaine.

Dégustation à l’aveugle, atelier de rhums arrangés

Outre se laisser conduire par le Labourdonnais Express, le domaine a créé d’autres options pour toucher son essence. Ludique, celle de la Dégustation à l’aveugle permet de tester son sens du goût en essayant de deviner de quel fruit est fait ce jus savouré et cette pâte de fruit dégustée. A moins de lui préférer l’Atelier des rhums arrangés ou le Goûter d’Antoinette, lequel est servi sur la varangue du château à l’étage. Une parenthèse hors du temps, en buvant un thé accompagné de gâteaux Champagne, de biscuits manioc ou de petits napolitains, des gourmandises typiquement mauriciennes.

Dans un futur proche, une nouvelle offre viendra compléter celles existantes, par le Pique-nique du Château. Du lundi au dimanche, et sur réservation, il sera possible, à qui le souhaite, de s’installer dans un coin de verdure du parc pour déjeuner sur l’herbe. Ces paniers déclinés sur plusieurs thématiques seront concoctés par la Table du Château, une référence ne pouvant qu’augurer de leur qualité.

Outre se laisser arpenter par le visiteur lambda, le Domaine de Labourdonnais est un lieu qui se prête également et, idéalement, à l’organisation d’évènements, tels que dîners de gala, mariages ou fêtes de fin d’année, lesquels revêtent une aura toute particulière sur ce site d’exception. Ce domaine n’en finit décidément pas de tenir sa promesse, celle d’autoriser une immersion dans le passé tout en continuant à écrire son histoire.

Domaine de Labourdonnais, Mapou,  Tél : +230 266 3007

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

2019 : Une année portée par l’espoir

Que ce soit pour les marchés actions, les