Victoria Capital Management (VCM), société de gestion de fortune, démarre ses activités de Wealth Management à Maurice. Nicolas Bathfield et Alexandre Ducler, responsables du développement de l’activité nous reçoivent dans leur bureau au Domaine de Labourdonnais.

Avec une activité déjà bien établie à Monaco et au Luxembourg, pourquoi avoir choisi Maurice?

Maurice est une suite logique au développement de VCM. Déjà, parce que le fondateur et CEO du groupe, Paolo Di Giovanni, y est installé depuis 2 ans mais aussi que nous sommes convaincus du rôle de Maurice en tant que centre financier pour la région et, surtout, le continent africain. Les investisseurs recherchent avant tout un environnement stable politiquement, économiquement et un cadre juridique solide.

Maurice compte aujourd’hui de nombreuses sociétés de gestion de patrimoine. Qu’est-ce qui différencie VCM ?

En effet, depuis ces 5 dernières années le nombre de sociétés de « Wealth Management » établies à Maurice a considérablement augmenté. Se différencier dans un environnement aussi compétitif est très « challenging». Nous pensons que notre présence dans plusieurs juridictions est définitivement un atout. Grâce à nos doubles licences à Monaco et Maurice (Gestion privée (Investment Advisor) et gestion de fonds (CIS Licence)) nous pouvons gérer des portefeuilles ou des fonds conservés dans des banques mauriciennes, mais aussi en Suisse, Monaco ou à Dubaï. Nous avons d’ailleurs notre propre gamme de fonds gérés en partie à Monaco et en partie à Maurice. Notre réseau international de fiscalistes et fiduciaires nous permet d’apporter la solution optimale que ce soit sur la structuration patrimoniale ou le choix de la juridiction où sera conservé le portefeuille de notre client. Bien évidemment, la gestion d’actifs est importante et reste le cœur de notre métier mais nous pensons qu’un accompagnement global et centralisé est essentiel. Notre différenciation se fera sur la qualité de notre service, notre approche centrée sur la personne et notre capacité à répondre à des demandes complexes qui requièrent différents domaines de compétences.

Les régulations internationales devenant de plus en plus restrictives, nous avons fait le choix d’un investissement stratégique au Luxembourg avec l’acquisition d’une « management company». Nous pouvons donc aujourd’hui créer, administrer et gérer des fonds luxembourgeois. Cette offre nous permet d’approcher des institutionnels (fonds de pensions, sociétés d’assurances…) voire même, d’autres professionnels de la finance qui souhaiteraient développer une gamme de fonds luxembourgeois (UCITS, RAIF…).

Vous parlez de solution globale… Vous qualifiez-vous de « Family Office » ?

Pas vraiment. Le Family Office englobe beaucoup de choses différentes. Nous sommes une société spécialisée dans la gestion de patrimoine. Nous avons une équipe de spécialistes par classes d’actifs qui emmène l’expertise de gestion, une équipe totalement dédiée à la relation clientèle et une qui assure le « risk management». Nous nous entourons de professionnels externes (banques, fiduciaires…) afin de compléter notre expertise et offre. Il est vrai que certains clients nous demandent des conseils sur de l’immobilier, où s’installer à Maurice et comment s’y prendre auprès de l’EDB. Etant tous les deux Mauriciens, nous partageons avec plaisir nos connaissances du marché et réseaux. Cela fait partie du « package ».

Vous parlez beaucoup de solutions internationales mais quid de la clientèle mauricienne ?

Il est vrai que nous avons surtout travaillé sur notre offre pour professionnels pour le moment et avons très peu fait parler de nous. Bien sûr, en tant que Mauriciens, nous avons comme ambition de devenir un acteur important sur le marché. Nous sommes conscients que cela prendra du temps et devra se mériter.

Nicolas Bathfield , Head of Wealth Management

Diplômé d’un master en finance à l’Université de la Sorbonne – Paris 1, Nicolas, après 9 ans passés à la Mauritius Commercial Bank Ltd, en tant que gestionnaire de portefeuille au Private Banking puis, en charge de l’activité de tiers gérants (EAM), rejoint VCM en avril de cette année.

Alexandre Ducler, Senior Wealth Manager

Master obtenu à l’European Business School de Londres, il commence sa carrière en tant que gestionnaire de portefeuille pour ensuite rejoindre le desk de tiers gérants à la Mauritius Commercial Bank Ltd. Chez VCM depuis juin, Alexandre a récemment réussi son niveau III du CFA Institute.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Le Caudan Waterfront : un lieu en constante évolution

Moteur du pays et carrefour de toutes les