Lorsque les accords du saxophone des Français Emile Parisien et de piano de Roberto Negro (Victoires du Jazz 2018) rencontrent les ravanes et les rythmes « tipik » d’Abaim … Les surprises jubilatoires et les folies créatives semblent garanties! Après une première partie de soirée consacrée au duo Métanuit formé par les deux musiciens français, ces derniers ont souhaité se frotter aux rythmes typiquement locaux. La quinzaine de musiciens du jeune groupe Abaim les rejoindront sur scène après les avoir accompagnés durant une semaine en résidence d’artistes.  Au Caudan Arts Centre, le 13 septembre. Billets sur otayo.com et caudanartscentre.com

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Le Coin de Mire sous tous les angles

Avec le temps n’importe quel lieu peut raconter