19.5 C
Île Maurice
jeudi, octobre 6, 2022

Caroline Mamet, escrimeuse

Caroline Mamet, escrimeuse

Caro, Caro, son destin elle le signe à la pointe de l’épée !

La vie n’est pas aussi fulgurante et éphémère qu’un assaut d’épéiste. Elle prend parfois son temps pour décider d’un destin. C’est ainsi que Caroline Mamet attendit d’avoir 36 ans pour vouer son existence à sa passion secrète : l’escrime.

Dans sa voix, toute la vélocité légère et virevoltante avec laquelle, on l’imagine, elle manie son épée, et la joie de celle qui n’en finit pas de goûter de s’être, un jour, enfin trouvée et de vivre une histoire hors du commun.

Une étrange et belle histoire… Il y avait eu des signes avant-coureurs. Elle avait toujours aimé les armes blanches et nourrissait une passion pour les katanas, les fameux sabres japonais. Cependant la vie l’avait amenée ailleurs : ses enfants, sa compagnie de décoration… jusqu’au jour où sa petite voix intérieure lui intima de fermer boutique. Ce jour de 2016 où elle rencontre l’ancien champion mauricien de course à pied, Kevin Museliah, sans qui rien de son joli destin ne serait advenu. Il avait couru en championnat du monde, il enseignait depuis lors l’escrime aux enfants des écoles. C’est le déclic. Tout va très vite.

Grâce aux qualités d’entraîneur de Kevin, à sa ténacité et sa dévotion, l’incroyable se produit. Elle devient, la même année, à 36 ans, championne épéiste de Maurice ! Elle réitère en 2017 et 2018. Son palmarès s’étoffe rapidement… Mauricienne, elle possède aussi un passeport français qui lui permet de participer au Championnat de la Réunion en 2018 dont elle prend la 2e place, puis « tire » à Montréal et Durban. En 2019, elle gagne la Coupe de la Réunion en sénior puis participe au Championnat de France à Limoges où elle n’est battue que par la tenante du titre ! Son rêve est réalisé mais elle n’en a pas fini avec l’escrime…

Caroline et Kevin décident de donner corps à leur passion commune en créant un club. Ils investissent dans des équipements, sont parrainés par le club réunionnais de La Buse, intègrent le Moka Rangers Club, comptent 80 escrimeurs de 6 à 46 ans et Caroline passe son diplôme d’entraîneur pour aider Kevin ! Des rencontres sont organisées avec la Réunion en attendant de réaliser un autre rêve : envoyer une équipe de 12-14 ans en compétition internationale. Nul doute que le joli destin de Caroline Mamet y pourvoira…

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,494FansJ'aime
468SuiveursSuivre
426SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES