Le 22 novembre 1956, la flamme des Jeux olympiques embrase Melbourne. Le Duc d’Édimbourg, Philip Mountbatten, inaugure l’évènement sportif pour la première fois dans l’hémisphère sud. L’Australie est fière de sa présence et bientôt devra compter sur de nouveaux immigrants. Dès 1967, plusieurs centaines de familles mauriciennes foulent ce haut lieu d’Océanie.

Le 7 aout 1967, l’île Maurice choisit l’indépendance. Ainsi c’est une destinée africaine où beaucoup de nations éclosent. L’île Maurice ne fait pas exception et entérinera cette décision le 12 mars 1968.

Toutefois les rixes ethniques s’amplifient, l’incertitude en cause de ces violences. Une part croissante de Mauriciens succombe au désir d’exode. Et à ce jeu, l’Australie s’avère la grande gagnante.

Au pays des aborigènes, les Anglais règnent. Ici aussi. Cette Australie où l’immensité des plaines rougeoyantes entre bush et outback domine. Une terre rouge comme frappée par le trop-plein de soleil. Ainsi, pourquoi ne pas utiliser cette colonie si vide et où la main-d’œuvre des prisonniers pourrait être utile ? C’est décidé, le Roi George III fait de la Nouvelle-Galles du Sud une région de déportation. À partir du XVIIIe siècle, cet état australien qui s’établit autour de la ville de Sydney voit alors débarquer des « convicts », ces fameux bagnards.

Pour gérer cette mission, William Bligh est de retour. L’ancien capitaine du Bounty qui après une escale à Tahiti fut victime d’une mutinerie. Cette fois il revient en tant que gouverneur de la colonie et devinez quoi ? Une nouvelle mutinerie le jette en prison ! Talent quand tu nous tiens…

À partir de 1851, les colons agricoles et enfin les chercheurs d’or foulent ce pays-continent. Il faut dire que les sous-sols sont gorgés de richesses. Un supermarché aux minerais dont Ballarat et Kalgoorie sont ces villes australiennes où les fortunes des orpailleurs se font au tamis.

Et comment mieux débuter le XXe siècle que par l’indépendance ? En 1901 l’autonomie est actée et le XXe siècle verra près de 9 immigrants sur 10 provenant d’Europe. À présent, à qui le tour ?

Vous voulez en savoir plus :

L’Australie saura vous accueillir et célébrer le 26 janvier, la fête nationale. Une fête contestée, car elle marque l’annexion du pays par le Royaume-Uni en 1788 et non la véritable indépendance de 1901. Mais heureusement les bagnards se sont adoucis et ont laissé place à une population charmante.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

1984 – George Orwell: « Big Brother vous regarde »

Au cœur d’une des provinces du continent imaginaire