Il baigne depuis son adolescence dans l’univers de la célèbre marque de joaillerie de luxe fondée par son père, Patrick Mavros. Un savoir-faire reconnu que Forbes et ses frères souhaitent continuer à faire perdurer. Aujourd’hui, son défi consiste à apporter une créativité innovatrice de la marque, dans le respect de son ADN, tout à fait unique. Rencontre avec un joaillier passionné.

On le sait: les joailliers sont à la fois de grands voyageurs et des passeurs de culture. Un joaillier digne de ce nom ne se contente pas d’aligner un entassement de pierres précieuses mais se fait un devoir d’insuffler à ses créations, un supplément d’âme, un surcroît d’émotion, un éclat de conscience par la sublimation de cultures et des savoir-faire. Cette essence particulière à la haute joaillerie, Forbes Mavros directeur de l’Atelier Patrick Mavros, la maîtrise et la vivifie avec une générosité confondante. Tout ceci se ressent dès que l’on passe le seuil de l’atelier de Beau Plan où Forbes accueille quiconque avec la chaleur propre aux Africains: sincère et joyeuse. Sans surprise, il commence par se présenter en évoquant son enfance dans  le continent, puis il parle de son père l’artiste et joaillier zimbabwéen Patrick

Mavros, de l’ascension de celui-ci dans le domaine de la joaillerie de luxe, de ses relations privilégiées avec des stars et autres célébrités du monde, des chefs d’État, des reines, des rois… Un parcours impressionnant qui conduira logiquement Forbes à embrasser la même carrière. Après des études en haute joaillerie effectuées en Écosse, il rejoint l’entreprise familiale avec ses frères.

Perpétuer l’héritage

« À une époque où nous sommes tous habillés de la même manière, souvent en jean et tee-shirt, le bijou doit devenir un accessoire qui se voit et qui habille, un moyen d’exprimer sa personnalité; et, à Mavros, nous aimons les pièces puissantes qui apportent de l’assurance à celles qui les portent, avec un vrai parti pris esthétique et souvent plus complexes que les bijoux figuratifs ou romantiques », détaille Forbes.

C’est en s’imprégnant de cette réflexion et en évoluant dans la continuité de sa tradition, que Forbes Mavros s’impose aux avant-postes d’un patrimoine familial. Un goût prononcé pour l’Afrique et son art, une fascination pour le bijou volumineux, les couleurs chatoyantes et la faune…! C’est la signature Mavros! Forbes connaît la force stylistique de la marque, sa créativité frénétique et se donne la tâche de la réactualiser dans le respect de son identité unique. Le succès ne se dément pas!

Aujourd’hui, l’enseigne a des clients aux quatre coins du monde, des États Unis à l’Angleterre, de la Chine à l’Afrique australe, grâce à ses boutiques installées à Londres, Harare, Nairobi et Maurice. Mais Patrick Mavros c’est aussi un nom lié aux objets d’art et à la vaissellerie de luxe.

«Aujourd’hui, traditions et technologies sont associées dans nos ateliers pour proposer des services sur mesure de grande qualité. Notre atelier au fil des années a su suivre l’évolution technique dans le travail de la bijouterie et s’est équipé de plusieurs machines à forte valeur ajoutée », détaille Forbes. On l’a compris, le joaillier n’est pas prêt de s’arrêter.

Un atelier dans une fonderie

Métamorphoser une fonderie, vieille de 150 ans, en un atelier de créativité en conservant son cachet unique et historique… C’est le pari qu’a relevé Forbes Mavros, en s’implantant au Creative Park de la Smart City de Beau Plan. L’atelier Patrick Mavros est un alliage subtil entre tradition et modernité, où pierres anciennes et poutres métalliques apparentes reflètent l’histoire de la révolution industrielle et l’omniprésence de son héritage. Somme toute, un bijou qui en abrite de nombreux autres, de tout autre genre.

Patrick Mavros Atelier:
Beau Plan, sur le site de l’Aventure du Sucre. Contact : 249 1333/5 498 0511
Ouvert de 9h à 17h du lundi au vendredi et de 9h à 12h30  le samedi.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Issa Asgarally: L’infatigable défenseur des lettres mauriciennes

Il est l’ami bienveillant de tous les écrivains