Planté sur un ancien domaine cannier, le golf de Bassin Bleu joue la carte de la diversification des activités. Un petit paradis pour les golfeurs… Et les autres. Stéphane Guillebaud

Campé dans les hauts de Villèle, à quelques encablures du musée éponyme, le site de Bassin bleu à Sant-Gilles-Les-Hauts, déroule quelque 50 hectares de « green », de bois et de «savane» presque jusqu’à la mer. Ici poussaient encore il y a une trentaine d’années des cannes à sucre à perte de vue. Patrimoine historique de Jacques de Châteauvieux, le site est désormais géré sous la houlette du groupe Cbo Territoria, l’un des acteurs majeurs de la promotion immobilière sur l’île.

Ici se développe depuis 1990 l’un des plus beaux golfs de l’île.

Dix-huit trous, un parcours « country » assez technique disent les amateurs et, pour ceux que la pratique du « put » ne tente pas, la perspective d’une balade au cœur d’un paysage d’une grande beauté. Les gestionnaires de Bassin Bleu ne s’y sont d’ailleurs pas trompés. L’endroit reste unique et, après avoir séduit 500 membres abonnés à l’année auxquels s’ajoutent quelques centaines de touristes, après avoir ouvert le sport aux scolaires, comme aux tout petits grâce à un baby-golf accessible à partir de cinq ans, c’est bien vers les non-golfeurs que l’équipe de Stéphane André, directeur du site, se tourne.

« L’entretien d’un golf réclame une attention de tous les instants et exige un budget très important. Comme la plupart des autres sites, dans l’océan Indien comme en métropole, nous avons besoin de diversifier notre activité pour réussir à trouver l’équilibre financier » précise Marion Fabères, responsable événementiel et restauration.

Restau, fitness et seminaires

S’il reste soucieux de chouchouter sa clientèle de pratiquants, de l’élargir aux plus jeunes et de capter les touristes de passage, Bassin Bleu braque depuis quelques années ses projecteurs et ses services vers les créneaux de l’événementiel, de la détente et de la bonne chère. « La Réunion n’est pas encore à ce jour une destination touristique golfique reconnait Marion Fabères. C’est donc en priorité vers les locaux que portent nos efforts. Et ils commencent à payer. »

Depuis 2008, le site développe une activité « événementiel » qui accueille notamment une soixantaine de mariages par an. L’aménagement de salles de formation de bon standing fait le bonheur d’entreprises en mal de « team building» et autres séminaires. On ne le sait pas toujours, mais le restaurant de Bassin Bleu est ouvert à tous et pas seulement aux golfeurs. Les plats sont de bonne qualité, les prix raisonnables et la vue absolument imprenable! Seule contrainte, service le midi uniquement.

La direction de Bassin Bleu espère pouvoir pousser plus loin l’avantage. Dans le cadre d’un réaménagement du club house, une salle de fitness devrait ouvrir à l’horizon 2020. Le restaurant promet lui aussi une cure de jouvence doublée d’un agrandissement. Enfin, dès l’année prochaine, un accès routier direct depuis « Corail hélicoptère », en prise avec la route des Tamarins, remplacera avantageusement la déambulation erratique et assez dissuasive aujourd’hui imposée aux visiteurs. « Notre cible de clientèle c’est clairement monsieur et madame tout le monde, même si les golfeurs en constituent une composante essentielle » assure Marion Fabères.

Même les amateurs de randonnée pourront trouver leur bonheur à Bassin Bleu. Plusieurs sentiers offrent encore un accès à pied au site à partir de Moulin Kader, près du lieu-dit Carrosse. La balade est superbe. En repartant par le même chemin, les plus sportifs pourront enchaîner avec le sentier des Trois Bassins, magnifique, très accessible et particulièrement… rafraîchissant !

https://www.bassinbleu.fr/

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

La CPME et le RSMA signent un partenariat pour soutenir l’emploi à La Réunion

Le Régiment du Service Militaire Adapté de La