Même si Maurice n’est pas Marrakech, de plus en plus de seniors, venus de l’étranger, choisissent notre île pour venir passer leur retraite au soleil. Conscientes du potentiel de cette catégorie particulière de résidents, les autorités ont assoupli les conditions qui leur étaient imposées.

L’Economic Development Board a ainsi publié un document qui résume l’ensemble des exigences auxquelles sont soumis les seniors désireux de résider à Maurice. Et a assoupli les conditions de délivrance de permis pour cette catégorie de résidents. Ces derniers doivent désormais justifier d’une rentrée mensuelle de USD 1 500 (Rs 52 500), contre USD 2 500 (Rs 87 500) auparavant, ce qui correspond à une baisse de USD 1 000 (Rs 35 000). De plus, les retraités auront le droit d’acquérir un appartement et pourront être exemptés des droits de douane sur l’importation de leurs effets personnels pour une valeur de Rs 2 millions. Il faut justifer de ce revenu mensuel, transféré à Maurice afin d’obtenir un permis de résident (Resident Permit) de trois ans, et être âgé de plus de cinquante ans.

Un environnement exceptionnel qui intègre un canal sur le site de Cap Marina

USD 54 000 sur trois ans

A l’issue de ces trois premières années, le titulaire du permis peut, soit le renouveler, dans les mêmes conditions, soit demander l’obtention d’un permis de résident permanent (valable dix ans). Dans le second cas, sa banque locale devra démontrer qu’au cours des trois premières années, un total de cinquante quatre mille dollars américains ont bien été transférés à Maurice.

Bien évidemment, cette mesure vise plutôt à attirer à Maurice des retraités européens (et notamment français) de la classe moyenne, susceptibles de louer des logements intermédiaires.

Pour les seniors disposant de moyens plus conséquents, et désireux d’investir sur place, la meilleure solution reste l’acquisition d’un bien immobilier entrant dans les grilles du PDS (Property Development Scheme). Le montant minimum d’investissement exigé est alors de cinq cent mille dollars américains… mais avec l’avantage, non négligeable, d’une succession qui ne sera pas taxée localement!

Ces dispositions semblent réellement efficaces, puisque de plus en plus de retraités s’établissent sur notre île. Dans le Nord, Pereybere est
d’ailleurs devenu, en quelques années, l’un des sites préférés des retraités français établis à Maurice.

Enfin, soulignons qu’un nombre important de seniors étrangers, ont trouvé une voie médiane : venant à Maurice avec un visa “tourisme”, lors de l’hiver européen, ils le font prolonger sur place (éventuellement en faisant un court séjour à La Réunion) et parviennent ainsi à passer quatre à six mois sur notre île, tout en profitant des beaux jours, chez eux, sans se couper du lien avec les petits enfants…

Commentaires Facebook

1 Comment

  1. Avatar

    Bonjour, c’est une bonne chose de réduire ces montants ; dommage que cela ne soit pas également réalisé pour l’investissement immobilier… Bonne journée.

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Les résidences senior ne manquent pas d’atouts, mais…

La multiplication de projets immobiliers dédiés aux seniors