N’en déplaise à certaines croyances, la nationalité qui convole le plus à l’île Maurice est anglaise, devant la française. Viennent ensuite les Allemands, talonnés par les Tchèques, placés bien devant les Sud-africains, les Russes ou les Autrichiens.

Selon les chiffres fournis par le « Registrar of civil Status », 13200 mariages étrangers ont été enregistré sur les 6 dernières années, dont 2138 en 2013 et 2081 en 2018. Un léger recul pouvant être expliqué par la baisse de postulants observés sur le marché traditionnel touristique mauricien, formé par la France, l’Angleterre et l’Allemagne depuis 2013. Une tendance à laquelle vient s’opposer une nouvelle, celle émergeant des pays d’Europe de l’Est, incluant la Slovaquie, la Croatie, la Slovénie, la Hongrie et encore la Pologne et qui elle, progresse. Pour se marier à Maurice, la procédure est bien huilée.

De jeunes Hollandais mariés par Hera Wedding Planner

« Si le couple ne passe pas directement par le tour opérateur avec lequel il voyage, le wedding planner, ou l’hôtel où il compte descendre, il peut adresser sa demande directement à nos services par mail depuis notre site http://csd.pmo.gouvmu.org au moins deux mois avant son départ, car la procédure est longue », explique William Mario Ayelou, responsble du Registrar of Civil Status.

« Avec obligation poursuit-il, de ramener les originaux des documents demandés, sinon le mariage ne peut avoir lieu, et nous avons déjà eu malheureusement eu affaire à ces cas»! Une fois les originaux vérifiés par le bureau central de Port-Louis, la publication des bans peut se faire dans les 24h dans le disctrict où se tient le mariage, « dans nos locaux à Port-Louis, dans un hôtel ou ailleurs où nous dépêchons un officier ». Le mariage faisant partie du faire-valoir de la destination mauricienne, un bureau de mariage international sera opérationnel dès février au rez-de-chaussée de l’immeuble Emmanuel Anquétil de Port-Louis, qui abrite le « Registrar of Civil Status ». Il a été conçu dans un esprit typiquement Empire français, avec boiseries, parquet, dorures et lustres. Un clin d’œil au Code Napoléon qui régit toujours le Code civil mauricien.

Robe Gimme Your Dresse à louer

Gimme Your Dress, le premier dépôt-vente location de robes de mariée d’occasion à Maurice!

Choisie après des heures d’essayage, portée une journée puis remisée au fond du placard, la robe de mariée est un vêtement à part dans la vie d’une femme. L’alternative pour lui offrir une seconde vie se nomme Gimme Your Dress! Créé en 2016, il s’agit d’un concept original, un dépôt-vente qui permet de louer une robe de mariée neuve ou d’occasion, mais aussi d’en vendre, d’en acheter ou encore d’y apporter quelques retouches. Gimme Your Dress propose aussi des séances photos de Trash Your Dress. Plongée dans une fontaine ou bataille de peinture, les photos se veulent beaucoup plus décalées que les clichés officiels du mariage. Une façon plus rock de reporter sa tenue du jour J. Attention, la robe de mariée n’en ressort pas indemne! Renseignement au 5 805 90 45

Un Salon du Mariage en mai

Des idées pour organiser votre mariage ? Le prochain se tiendra du 2 au 5 mai, au centre commercial de Bagatelle. Asymetric, Carte Abricot, DJ Couture, Food D’Amour, La Dorade, L’Aventure du Sucre, Lexia Delices, Peeroo Dulhan Mehendi sont les exposants qui se sont déjà fait connaître, ainsi que Lemon Yellow et Tulsidas qui tiennent boutique dans le centre, cette dernière enseigne projetant d’organiser un défilé pendant l’évènement.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Exprimer pleinement sa créativité : réalité ou utopie ?

Le choix est souvent chose difficile, mais puisqu’il