19.5 C
Île Maurice
mercredi, octobre 27, 2021

Les vitraux du Château de Bel Ombre mis en lumière par le maître verrier Joël Mône

Le Château de Bel Ombre, patrimoine historique mauricien qu’on ne présente plus, a enfin retrouvé sa noblesse d’antan grâce au travail du maître verrier français Joël Mône, qui a pu restaurer les vitraux du château en janvier dernier. 

Lumières et couleurs ont repris possession des lieux au Château de Bel Ombre, redonnant à ce lieu historique son atmosphère magique et sa noblesse d’époque. Heritage a choisi de faire appel au maître verrier français Joël Mône pour restaurer les vitraux de ce manoir du XIX ème siècle, en respectant les photos d’archives. Les verres industriels peints ont donc été remplacés par du verre soufflé à la bouche, venu tout droit de la verrerie de St-Just, en France.

Fort de quarante ans d’expertise dans la restauration de vitraux, Joël Mône apporte son savoir-faire et sa passion pour mener des projets à l’international. Il a donc passé quelques semaines à Maurice, dans le cadre de la restauration des vitraux du Château de Bel Ombre. Un chantier d’une quinzaine de jours qui aura permis de remplacer 24 impostes, mené avec la collaboration des équipes Heritage Le Telfair qui ont prêté main forte dans le cadre de ce chantier.

Je travaille sur la transparence et la couleur. Le plus important, pour mener cette restauration, c’était donc le choix des verres; j’ai choisi des verres dont les teintes sont dégradées. Il est important d’avoir des verres très transparents et lumineux. Comme les verres sont soufflés à la bouche, ils n’ont pas tous la même intensité, ce qui donne une certaine variété et un ensemble harmonieux”, explique Joël Mône.

En effet, nous explique le maître verrier, les vitraux sont “vivants” et ils ont la particularité de diffuser la lumière dans la pièce grâce à la transparence du verre. Les couleurs subissent l’influence du soleil et vont donc être différentes tout au long de la journée, du matin, au soleil levant, donnant des couleurs intenses, jusqu’au coucher du soleil, où les couleurs seront plus douces et chaudes. “C’est ce qui donne cette atmosphère si magique à ce lieu”, constate Jean-Pierre Lenoir, auteur mauricien et passionné de Bel Ombre, au cours d’un reportage consacré à la restauration des vitraux.  Cette restauration est l’occasion de redécouvrir ce bâtiment historique, témoin et gardien du patrimoine mauricien.

Plus d’infos : www.heritageresorts.mu

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,494FansJ'aime
468SuiveursSuivre
402SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES