En quelques années, l’Ile Maurice a réussi l’exploit de devenir une destination golfique de premier plan. Cette réussite est due, notamment au développement de nombreux parcours de très grande qualité, et aux répercussions médiatiques des tournois internationaux qui se déroulent sur nos greens. En marge, dans le calendrier des compétitions mauriciennes, il en est une qui occupe une place particulière : le « Nearest ».

Cette compétition se caractérise par une ambiance chaleureuse…et même quelque peu débridée. Le principe en est à la fois simple et amusant. Sur chaque trou, a été placé drapeau à l’effigie d’un sponsor. Les joueurs ont alors le choix, sur chacun des 18 trous du parcours, de ne pas prêter attention à ces signaux, pour tenter de l’emporter au classement final (toujours bien doté), ou de placer leur balle au plus près (au « Nearest ») du drapeau pour tenter de remporter le lot attribué au trou disputé. Chacun des 18 trous est parrainé par un sponsor différent. Et comme le tournoi est ouvert à des golfeurs de tous les niveaux, il n’est pas rare de voir un concurrent qui, voyant qu’il a peu de chance d’égaler le Par, se rabattre, en cours de route, sur les challenges proposés par les sponsors.

Ces challenges sont variés, par la nature des lots mis en jeu, mais aussi par les emplacements choisis, parfois avec malice, pour positionner le Drapeau… Au final, il y a donc, sur chaque parcours, 19 lots offerts : un par challenge, sur chaque trou, plus un prix pour le vainqueur du classement général.

Du coup, le parcours devient passionnant pour tous les joueurs, même les moins bien classés, et de véritables petites compétitions amicales se déroulent autour des lots les plus convoités…

Buffet et ambiance festive

Mais les festivités se prolongent bien après la fin du parcours. La remise des prix, toujours très gaie, autour d’un buffet approvisionné en bons crus par le partenaire 20/vin, permet de revoir, en vidéo, les moments marquants – et pas toujours les coups les plus orthodoxes – et de plaisanter, en toute amitié, sur la technique de chacun.

Certains tournois se poursuivent même au-delà, comme en témoigne « l’after » de Mont Choisy organisé au Guesthouse-Restaurant Esprit Libre (l’un des sponsors), où les joueurs ont « refait le match » jusque tard, un verre à la main, parfois dans la piscine, et au son des guitares.

La saison du Nearest s’étale sur six tournois, sur trois des plus beaux fairways de l’île : deux à Avalon, deux à Mont-Choisy et deux à Anahita… A la fin de la saison, le dernier tournoi permet de désigner le vainqueur de l’année, mais aussi de compléter quelques classements complémentaires… Le classement inter-sponsors, doté d’un week-end dans un hôtel du groupe Sun, des super-finales disputées sur un putt, et l’attribution de quelques lots supplémentaires, selon des règles toujours plus drôles, toujours plus folles !

Sponsors et «business-men-golfeurs» ont très vite adhéré à cette formule exceptionnelle. Marcus, qui fut un des derniers inscrits de la saison qui vient de s’achever, explique ainsi ce qui, à son avis, fait tout l’intérêt de cette compétition originale : «Quoi de plus agréable que de sortir du bureau pour y faire des rencontres professionnelles hors cadre, dans de si beaux endroits, tout en partageant cette passion commune qu’est le golf et le “Game”? Le reste vient après…ou pas.» Les sponsors ne s’y sont d’ailleurs pas trompés : Le Nearest leur offre la possibilité d’entretenir une relation privilégiée avec leurs meilleurs contacts professionnels, qui deviennent ainsi bien plus que de simples partenaires d’affaires.

La renommée du Nearest est telle que deux golfeurs pros y ont pris part, lors de la dernière saison. Pour le jeu…autant que pour le fun !

Un spécialiste de l’événementiel sportif

Vincent Portugal a créé le concept du Nearest et coordonne l’organisation de chaque tournoi. Après deux décennies passées dans le milieu de l’organisation de régates et des plus prestigieuses courses à la voile, ce français s’est installé à Maurice. Organisateur de tournois de golf pour des commanditaires, et notamment le premier Afrasia Bank Mauritius Open, il a ensuite développé ses propres concepts, plus ludiques, visant à se démarquer des nombreux tournois de golf organisés chaque année à Maurice. Pari réussi, puisque le Nearest est devenu, en seulement trois ans, un véritable « must ».

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

L’Explorateur

Il existe des endroits qui ne laissent guère