Le projet d’aménagement Pointe d’Esny Le Village, dans le Sud de Maurice, intègre, dès sa conception, une forte dimension environnementale. Cette préoccupation concerne, en premier lieu, les étangs naturels et autres zones humides situés dans son perimètre. Pour en assurer la préservation, la Compagnie de Beau Vallon Limitée (CBVL) a mis en oeuvre un vaste programme de conservation et de restauration de ces aires naturelles.

Situé sur un site exceptionnel, à quelques encâblures de l’immense lagon de Mahébourg, Pointe d’Esny Le Village est un développement immobilier de 168 arpents comportant, en son centre, un poumon vert de 30 arpents, élément majeur et original du projet. Dans cet ensemble, des étangs naturels et d’autres “wetlands” font l’objet d’un important travail de restauration. En liaison avec des experts de la biodiversité, un inventaire de la faune et de la flore est établi, au préalable à toute intervention. Cet état des lieux permettra d’identifier, par exemple, les espèces végétales envahissantes. Celles-ci seront alors retirées et remplacées par des espèces endémiques et indigènes non-invasives, sélectionnées pour leur compatibilité avec le climat côtier de la localité (comme les Bois d’olive, bois boeuf, bois d’ébène, vacoas, bois de reinette, baume de l’île Plate, colophane bâtard…). Cette restauration d’une végétation locale enrichira la biodiversité et favorisera la faune originelle.

Les zones humides du site ne seront donc pas comblées ou “sacrifiées au développement”, mais intégrées comme éléments majeurs de Pointe d’Esny Le Village. En effet, ces terres gorgées d’eau ont un rôle crucial. Elles constituent des espaces de transition entre la terre et l’eau, aident à contrôler les inondations, accueillent une végétation qui limite l’érosion des côtes et des berges, filtrent l’eau qui ruisselle vers l’océan et les nappes phréatiques et font office de réservoir de la biodiversité…

Leur suppression engendrerait donc bien plus d’inconvénients que d’avantages! D’autant que les difficultés climatiques et écologiques actuelles ne feront que s’accentuer à l’avenir.

Promouvoir “l’écolonomie”

A contrario, la préservation de ces zones humides permet d’intégrer de nombreuses activités de loisir, comme la randonnée, l’observation de la nature, la photographie…qui, bien encadrées, ne génèrent que peu d’impacts sur le milieu naturel.

Consciente de ces réalités, la CBVL veut participer à l’émergence d’une nouvelle vision écologique et durable du développement à Maurice, en promouvant “l’écolonomie”, c’est à dire la mise en place d’une synergie entre la croissance économique et l’écologie, en faisant de Pointe d’Esny Le Village, une, sinon LA référence à Maurice en matière de protection de la biodiversité.

Signe tangible de son implication, la CBVL a d’ailleurs décidé d’aller bien plus loin que ce que la loi préconise. Les textes en vigueur à Maurice recommandent, en effet, de respecter une zone-tampon de 30 mètres. Pour mieux protéger les wetlands, la CBVL a prévu dans le concept du projet des zones-tampon plus généreuses à certains endroits, et de créer une zone protégée d’un seul tenant au cœur du projet Pointe d’Esny Le Village. Ce faisant, la superficie des wetlands a été considérablement augmentée : le projet offre une zone verte d’un seul tenant de 148 380 m2 au total.

Un village

Pointe d’Esny Le Village est un projet développé sous le Property Development Scheme (PDS), comptant plus de 500 unités résidentielles (appartements, duplex, penthouses, et villas) à partir de Rs 6.9 millions qui sont commercialisées aux Mauriciens et aux étrangers, ainsi qu’un appart’hôtel. Sont aussi commercialisés des terrains à bâtir exclusivement réservés aux Mauriciens. Pointe d’Esny Le Village est relié à l’un des plus grands et des plus beaux lagons de l’île à travers son Beach Club. Le projet est conçu comme un véritable village avec sa place, ses petits commerces de proximité, une supérette, une école maternelle et primaire, des restaurants et des cafés avec vue sur les étangs, un centre sportif… Le Village mêlera nature tropicale, plage immaculée, lagon turquoise, avec à portée de main tout ce qu’il faut pour y vivre en totale sérénité. Pointe d’Esny Le Village se trouve sur la côte Sud-Est de Maurice, à 5 minutes de Mahébourg et de son atmosphère typiquement mauricienne, de la plage de Blue Bay et de son parc marin, à 10 min de la Vallée de Ferney, et à 15 minutes de l’aéroport et de l’axe routier Nord-Sud. Le début des travaux est prévu au deuxième trimestre 2020.

Sales Offices Blue Bay, Mauritius
T +230 630 1000
E info@pointedesny-levillage.mu
www.pointedesny-levillage.mu

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Le Home staging gagne du terrain

Véritable technique de marketing immobilier, le Home staging