Auxiliaires être et avoir

D’abord, le verbe “être” n’existe pas en créole. “Je suis malade” ou “je suis fatigué” se traduit simplement par mo malad (littéralement “je malade”) ou mo fatigue (“je fatigué”). Des phrases à la Descartes comme “Je pense, donc je suis.” ou à la Shakespeare comme To be or not to be (“être ou ne pas être”) sont par conséquent intraduisibles en créole, à moins de substituer dans les deux cas au verbe “être” celui d’”exister”.

Mo panse donk mo ekziste.

Je pense, donc j’existe.

Ekziste ou pa ekziste.

To be or not to be, être ou ne pas être.

Il faudra donc vous habituer à remplacer dans toute situation le verbe “être” par… le vide.

Le verbe “avoir”, quant à lui, se traduit par le mot ena en créole, alors que “ne pas avoir” se traduit par pena – pa + ena – (ou accessoirement napa).

Mo ena enn liv.

Je avoir un livre.

J’ai un livre.

To ena pou pran laparol demin.

Tu avoir pour prendre la parole demain.

Tu as à prendre la parole demain.

Li pena ase toupe.

Il/elle ne-pas-avoir assez toupet.

II/elle n’a pas assez de cran.

Zot pena kas.

Vous/ils ne-pas-avoir argent.

Vous n’avez/ils n’ont pas d’argent.

Notez que ena a également le sens de “il y a” en français, alors que pena signifie “il n’y a pas”.

Ena enn ver lor latab, me pena nanyen ladan.

Il y a un verre sur la table, mais il n’y a rien dedans.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Faire des travaux à la maison

J’ai des réparations/rénovations à faire dans la maison.