Amateurs de photo, des œuvres de haute facture vous attendent dans le showroom Roche Bobois qui abrite jusqu’au 18 juin, TROPIKA, une collection signée du talentueux Sud-africain Krisjan Rossouw, et créée expressément pour être exposée à Maurice.

De toute beauté, artistiquement très abouti, oui, oui, tout cela est bien vrai… Mais s’il fallait trouver ce qui distingue réellement la patte de Krisjan, citons son goût aigu de la couleur et la grande créativité dont il fait preuve pour composer les fonds sur lesquels poser ses sujets, de sculpturales africaines.

Ses clichés sont l’œuvre d’une recherche très aboutie aux confluences de la photographie, de l’art et de la mode, deux autres univers qui lui sont tout aussi familiers. Les photos de sa collection présentent le même fil conducteur, une Africaine, posant sur un fond ultra travaillé et issu de la propension qu’a Krisjan à se perdre dans les méandres du champ expérimental. A la différence de ses travaux précédents, véhiculant la symbolique de la cité par des couleurs sombres, TROPIKA est une véritable ode aux couleurs !

Mannequins noirs et couleurs saturées

«C’est l’idée que je me faisais de Maurice que je découvre…, des couleurs vives et denses», explique l’artiste très simplement. Sur chaque cliché une africaine longiligne à la peau noircie à la cire pour un rendu lustré, pose sur un fond tropicalisé situé aux antipodes du folklore et, bien au contraire, d’une rare modernité! Le béton vieilli et endommagé par l’eau évoque les ondes marines dans un état d’agitation orageuse, ici un jean passé à la peinture blanche et mis au four pour un résultat froissé symbolise un tissu dédié aux rituels tribaux, là des branches peintes récupérées sur la Mountain Table font résonnance à un énorme bouquet de corail rouge, plus loin, des feuillages de multipliant ont été savamment colorisés pour faire croire à des tâches de lumière, ou encore l’introduction d’éléments comme l’orchidée, le lys, l’anthurium ou les coquillages symbolisent autant de points d’ancrage par rapport au premier pays d’exposition de TROPIKA.

Parce qu’il est totalement autodidacte et non formaté par le carcan des règles académiques, Krisjan a une approche particulière de la lumière, fuyant les spots et jouant sur une infinité de petites sources lumineuses, ainsi qu’un sens instinctif inné de la scénographie. On ose… Ne ferait-il que du personnage en fixant sur pellicule la plastique sans reproche de ses sujets, dont celle de Patricia – “Poetrishia” de sa bouche – sa muse, ou alors lui arrive t-il d’immortaliser des paysages, des natures mortes…? « C’est du 50-50 dans chacune de mes photos, puisque j’y introduis une femme et de la végétation », répond au tac au tac le fort sympathique artiste. On pousse le bouchon plus avant… Et pour quelle raison ne pas valoriser les Sud-africaines blanches, le pays de Mandela se plaçant quand même parmi les terres de couleurs? « Cape Town où je réside est un vivier de belles femmes, blanches et noires. Mais la peau blanche répond mal au type de lumière que j’utilise pour mes photos, elle ne l’absorbe pas, elle la rejette», conclut celui qui avec TROPIKA, signe sa cinquième collection, appelée à voyager sous d’autres cieux après le 18 juin.

Krisjan marque le début d’une série de rendez-vous

Le temps était venu pour le showroom de Roche Bobois de Forbach de consacrer ses espaces à l’art, en se plaçant aussi comme une galerie innovante. Et c’est Krisjan, en train d’acquérir une reconnaissance internationale pour ses images saisissantes, qui donne avec TROPIKA, le la de cette nouvelle identité. Elle s’inscrit en fait dans une mouvance internationale de l’enseigne désireuse de porter sur ses murs, l’art contemporain. Le magasin mauricien prévoit d’organiser un mini vernissage chaque année pour permettre aux artistes locaux et régionaux d’exposer. Une initiative dont peuvent se féliciter autant ces derniers que les amateurs d’art, surtout si tous les exposés sont de la trempe de
Krisjan Rossouw.

www.krisjanrossouw.com

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Tikoulou fête 20 ans d’aventures

Qui ne connait pas la bouille surmontée de