21.8 C
Île Maurice
lundi, juillet 15, 2024

Valérie Floury : « Manager, c’est être chef de famille ! »

Directrice d’exploitation du Domaine de Grand Baie depuis son ouverture en 2021, Valérie comptabilise dix années de management au sein du groupe Domitys, ajoutées à une longue carrière dans la gestion et direction hôtelière, en France et aux Antilles ! Mais qui est la femme derrière le manager ?
Delphine Raimond

La présence à Maurice de cette îlienne – née sur l’île-de-Bréhat en Bretagne il y a cinquante-six ans – n’est certainement pas due au hasard. Bien dans ses baskets, Valérie aime sa vie, ses facultés d’action et de décision. « Sur une île, je me sens coupée du monde et donc libre ! » Elle me conte son enfance heureuse, ce sentiment de liberté qui l’enveloppait immédiatement à la descente du bateau qui la ramenait du continent… sa vie insulaire. De ce fait, elle ressent au plus profond d’elle cet attachement singulier des Mauriciens pour leur île et la solidarité inhérente à une forte identité territoriale.

Dans son travail, Valérie est stricte, parce que déterminée. Elle aime que les choses aillent vite, dès lors qu’elles sont décidées. Mais érige aussi la franchise, la sincérité et le rire (de soi) en piliers d’un management efficace. « Je travaille sérieusement, mais sans me prendre au sérieux ! » Et d’ajouter : « Ils savent que je tiens à eux, on est une famille, on partage tous les moments, les bons et les mauvais ! Je pars du principe que les gens ne font pas exprès de mal faire, il faut comprendre pourquoi chacun procède d’une façon ou d’une autre. Un bon manager fait preuve de respect, d’analyse et de discernement. Il est l’exemple, le chef de famille ! J’essaie d’être animée par des actions justes et non des décisions pour avoir raison ! »

Les soixante-dix membres du personnel sont mauriciens, et ce qui fait lever Valérie chaque matin, c’est l’envie de les retrouver, d’encourager cet esprit d’équipe. Si elle porte en elle une réelle bienveillance, elle reconnaît néanmoins sa quête de perfection, ce qui peut l’amener à changer d’avis parfois… juste pour essayer de faire mieux ! « Je suis un peu têtue, aussi », admet-elle en riant.

Enfant, elle rêvait d’ouvrir un hôtel-restaurant, à côté de sa maison, où les dames du quartier viendraient « habiter ». Et lorsqu’elles lui précisaient en riant qu’elles n’auraient pas les moyens… la fillette répondait : « Mais pour vous, ce sera gratuit, bien sûr ! » La retraite ? Elle n’y pense pas, mais elle se voit déjà voyager à travers le monde, en train ! Son péché mignon ? Le chocolat. Ce qui la ressource ? Le vent, la nature, le silence. Alors, comment être surprise lorsqu’elle me confie que son film préféré n’est autre que Out of Africa ?

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,998FansJ'aime
468SuiveursSuivre
420SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES