En constante mutation, le marché du meuble voit ses designers prendre de plus en plus en considération l’aspect environnemental dans leur stratégie d’innovation. De nouvelles initiatives écologiques voient le jour et les entreprises cherchent désormais à produire tout en prenant en compte leur empreinte écologique.C’est le cas de Macumba et de Roche Bobois.

L’écologie et les meubles : deux mots qui peuvent être contradictoires, puisque depuis toujours beaucoup d’arbres ont été sacrifiés pour la fabrication de mobilier. Pour Macumba et Roche Bobois, il existe des alternatives dans le choix des matières premières utilisées.

« Certains pays comme l’Indonésie ont commencé à mettre en place des plantations destinées à la fabrication de meubles. Et, nombreux sont les fournisseurs qui produisent un certificat pour confirmer l’origine de leur bois. C’est une petite amélioration. Nous essayons dans la mesure du possible de nous approvisionner chez ce genre de fournisseurs », explique Catherine Giraud Directrice de Macumba.

Il y a donc une certaine conscientisation mondiale sur la valeur du bois et sur son exploitation. Chez Macumba, tout est fait pour aider à la préservation des arbres, et ceci de différentes façons.

Macumba
Le bois des anciennes maisons coloniales retrouvent une seconde vie.

« Nous fabriquons localement de nombreux meubles dont le bois provient de maisons coloniales qui ont été démolies. En effet, jusque dans les années 50, la plupart des maisons mauriciennes étaient construites avec des bois comme le bois de pomme, de natte, le mahogany, le gurjan ou encore le tecck. Ces belles maisons ont malheureusement un coût d’entretien élevé,. Souvent, les familles n’ayant pas les moyens se voient dans l’obligation de détruire ces maisons pour en construire d’autres en béton, plus solides et moins onéreuses à entretenir », détaille Catherine.

C’est ainsi que Macumba redonne une seconde vie à ces bois en créant des pièces uniques. L’enseigne importe aussi d’Inde des meubles anciens rénovés et transforme, entre autres, de vieilles portes en tables vintage.

Ainsi, le monde du mobilier et de la décoration a pris un tournant, faisant apparaitre de nouveaux design, de nouvelles techniques, procédés et matériaux plus proches de l’environnement : la peinture écologique, le bois écologique, les ampoules à économie d’énergie et le recyclage sont tout autant d’exemples. Aujourd’hui, certains meubles sont même construits à partir de bouteilles en plastique ! Les entreprises ne pensent plus le produit comme allant de la matière première aux consommateurs, mais plutôt comme un retour du consommateur à la nature.

En s’inscrivant dans le concept d’éco-design, l’objet permet alors à l’utilisateur de réconcilier esthétique et vision éthique personnelle.

La marque Roche Bobois présente une ligne complète d’éco-conception notamment avec son étagère iconique LEGEND, dessinée par le designer français « éco-conscient », Christophe Delcourt. Depuis, le groupe familial français a renforcé sa politique environnementale qui s’applique à tous les niveaux du processus. L’outil, baptisé ECO8, repose désormais sur 8 critères analysant les 4 étapes du cycle de vie de chaque produit (matériaux et revêtement, fabrication et finition, utilisation, fin de vie) : tri des déchets, sensibilisation aux économies d’énergie, éclairage performant, matériaux recyclables, finitions moins polluantes…

Roche Bobois
Bibliothèque LEGEND entièrement réalisée en assemblage de chêne massif, sans pièce métallique, finition huilé (éco-conçue) ou teinté et vernis (8 coloris).

Toute la logistique est pensée pour être la plus eco-friendly possible, le but étant de réduire considérablement l’impact de la production sur l’environnement. La responsabilité écologique prend également, chez ce leader mondial de l’ameublement haut de gamme, un caractère symbolique au niveau du design. «Il s’agit pour nous d’intégrer la nature dans les meubles, tant au niveau de la conception que de l’esthétique, pour montrer le lien indispensable qui existe entre l’homme et cette dernière », explique Erwan Péron, designer partenaire de la marque.

Pensez donc à l’environnement lors de l’achat de votre prochain meuble !

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Chambres d’enfants: les dernieres tendances sont chez orchestra

Pour transformer la chambre de vos enfants en