15 baleines à bosse équipées de balises Argos

Globice – Groupe Local d’Observation et d’Identification des CEtacés – a lancé sa seconde campagne scientifique de suivi satellitaire des baleines à bosse de passage le long des côtes de La Réunion. MIROMEN II s’inscrit ainsi dans la continuité et en complémentarité du projet MIROMEN I, lancé en août 2013. Ce dernier avait notamment permis de découvrir de nouveaux sites de reproduction et de monts sous-marins fréquentés par les mammifères marins. Les équiper de balises vise maintenant à obtenir des informations sur leurs trajets entre l’océan Indien et les sites de nourrissage en Antarctique et acquérir une vision globale sur leur cycle migratoire, dans le but de les protéger et de mieux comprendre leurs variations de fréquentation de La Réunion. Il est possible de suivre en temps réel leur trajectoire sur le site de Globice Réunion à l’adresse : http://www.globice.org

« Innover dans l’offre touristique vers les familles »

Il s’agit du thème d’une conférence tenue le 13 septembre dernier à l’auditorium du musée Stella Matutina de Saint-Leu, à La Réunion, animée par Bruno Tamaillon, directeur de TAMS Consultants, cabinet spécialisé dans l’accompagnement des dirigeants du monde du tourisme. L’objectif de sa conférence était de donner aux 80 professionnels présents, les clés pour innover dans l’offre touristique vers les familles, les aider à répondre aux nouvelles attentes et mieux communiquer vers cette cible. En concluant sa démonstration avec des propositions concrètes (espaces découvertes, ateliers créatifs, jeux, chasses aux trésors, visites animées…) ou des concepts novateurs comme les visites sensorielles basées sur la neuroscience. A La Réunion, cette offre famille gagnerait à être développée et plus visible, afin de répondre à une demande forte et pourtant insatisfaite, ce dont ont conscience les professionnels réunionnais.

5ème édition du festival de la rando

Dédié aux amis de la nature, ce festival propose la même recette qui a fait son succès jusqu’à présent: convivialité – découverte – randonnées guidées – activités de pleine nature – bivouac et bonne humeur! Une programmation  qui couvre un week-end à Mafate – six randos guidées et bivouac pour tous les randonneurs à Ilet à Bourse les 5 et 6 octobre ; un week-end dans les Hauts de l’Ouest – bivouac, activités de pleine nature, balades à cheval, jeux, ateliers, randos guidées les 12 et 13 octobre ; une journée au Maïdo – activités de pleine nature, randos guidées le 13 octobre. Renseignements et inscriptions à l’Office de Tourisme de l’Ouest 02 62 42 31 31 – accueil@ouest-lareunion.com. Source : Office de Tourisme de l’Ouest

Un Airbus A380 sur l’axe France-Madagascar

Une grande première pour Madagascar! Avec l’appui de son partenaire stratégique, Air Austral, la compagnie aérienne malgache Air Madagascar, a afretté, jusqu’à juillet dernier, un Airbus A380 auprès de la compagnie Hifly pour assurer les vols sur l’axe Madagascar-France. Une décision qui a demandé aux entités aéroportuaires de Ravinala Airports de combiner leurs efforts et compétences pour recevoir ce type d’avion dans les meilleures conditions, ce qui a notamment nécessité un investissement de 23 millions d’euros pour renforcer la piste et le tarmac. A terme, avec la construction de son nouveau terminal, l’aéroport d’Ivato vise l’amélioration significative du traitement des avions et des services aux passagers, pour les porter au niveau des normes internationales en vigueur. Source : www.gouv.mg

Les pailles en plastique interdites aux Seychelles

Reconnues pour se soucier de développement éco-responsable, les autorités seychelloises, sur pression de l’Association du tourisme et de l’hôtellerie des Seychelles, ont récemment voté pour l’interdiction complète de la fabrication, de l’importation et de l’utilisation de pailles en plastique, une étape supplémentaire dans la protection de son environnement. Une mesure venant s’ajouter à l’interdiction d’importer des pailles en plastique à usage unique en vigueur depuis le mois de février dernier. Le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et du Changement climatique a bien fait savoir qu’interdiction totale signifiait qu’aucune personne ou entreprise ne serait en mesure d’importer, de vendre, de transformer ou de fabriquer des pailles en plastique dans tout l’archipel. Source : Seychelles News Agency

L’étang de Saint-Paul, zone humide d’importance internationale

Le 1er août dernier, l’étang de Saint-Paul a fait son entrée sur la liste des zones humides d’importance internationale au titre de la convention de Ramsar (un traité international adopté le 2 février 1971). La plus grande zone humide littorale protégée des Mascareignes est le premier site de La Réunion à recevoir cette distinction d’envergure. Situé sur la côte ouest de l’île, l’étang qui couvre une superficie de 485 hectares constitue, en effet, un habitat majeur pour des espèces rares, dont des oiseaux d’eau comme le héron strié et la poule d’eau, des poissons et crustacés indigènes comme l’anguille du Mozambique ou la loche des Sables, mais également nombres d’insectes et de chiroptères, ainsi que quantité d’espèces végétales.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Echos de l’oi

Madagascar attire les opérateurs hôteliers internationaux A Antananarivo,