Massage sur paddle à La Réunion

Depuis peu, un concept on ne peut plus original pour le touriste en quête de must, fait le buzz sur la plage de Trou d’eau douce, à l’Ermitage. Sur la base de deux types de séances, 30 ou 40 minutes, on s’installe sur le paddle, en maillot de bain ou couvert d’un paréo, qui s’éloigne du bord et il n’ y a plus qu’à se faire bercer, la tête bien calée dans un coussin ergonomique. Didier, le concepteur de cette embarcation, un professionnel en techniques de bien-être y propose un massage situé entre shiatsu, Amma et réflexologie plantaire, sans huile ni crème dans un souci de préservation de l’environnement. Outre une conscience écologique ancrée, il doit respecter un cahier des charges établie par la Réserve marine pour exercer son activité dans cette zone protégée. Facebook Massage à la plage. (Source: Office de Tourisme de l’Ouest) 

Bientôt le Rodrigues International Kitesurfing Festival

La baie de Mourouk, s’animera du 27 juin au 1er juillet, grâce à cet événement inscrit dans le calendrier mondial des manifestations de kitesurf et qui a permis de porter à la connaissance du plus grand nombre, l’existence de la Cendrillon des Mascareignes. La championne polonaise Helena Brochocka sera la marraine de cette sixième édition qui prévoit plusieurs compétitions et s’achèvera, après la remise des prix, autour d’un grand rassemblement musical. Soulignons que le kitesurf sera inscrit aux Jeux des Îles pour la première fois l’année prochaine. Pour s’informer ou s’inscrire : http://www.rodrigueskitesurf.com)

Emirates renouvelle son contrat de marketing global avec les Seychelles

En marge de l’édition 2018 de l’Arabian Travel Market (ATM), le plus grand événement de tourisme au Moyen-Orient, tenu à Dubaï, ce renouvellement d’accord intervenu au mois d’avril dernier marque la volonté des deux parties que sont la compagnie aérienne Emirates et le Seychelles Tourisme Board, de poursuivre une stratégie de développement initiée depuis 2005, année de démarrage des activités de la compagnie vers l’archipel. On peine à l’imaginer, mais depuis, 14 vols hebdomadaires relient les Seychelles deux fois par jour à Dubaï. La région du Moyen-Orient, en particulier les Émirats arabes unis, se révèle être un important marché émergent pour l’archipel: sur les 349 861 visiteurs recensés en 2017, 28 209 provenaient des Émirats arabes unis, les plaçant comme troisième bassin émetteur touristique des Seychelles. 

Récemment, la FêtAfrik seychelloise

Pour faire résonnance au jour de l’unité africaine du 25 mai, les Seychelles se sont animés aux sons et sous les couleurs de FêtAfrik, des festivités qui sont étendus du 25 au 27 mai, dans la capitale, à Victoria. Démarré en 1999,  FêtAfrik qui a vite gagné en popularité valorise, chaque année, les cultures créole et africaine à travers la musique, la danse, les arts et la gastronomie. Artistes et groupes seychellois, mais aussi danseurs, couturiers, peintres, photographes venus d’ailleurs confrontent leur créativité et leur capacité d’innovation dans leurs arts respectifs. 

Suivez le guide avec «La route du volcan au fil du temps»

La récente éruption en mai du Piton de la Fournaise de La Réunion est l’occasion de rappeler l’existence d’un outil malin, «La route du volcan au fil du temps», une application initiée par le Conseil Départemental et l’Office National des Forêts (ONF) pour valoriser ce territoire d’exception qu’est la région volcanique. Il n’en fallait tout de même pas moins avec chaque année, 500.000 visiteurs empruntant la route qui mène au volcan, un des sites touristiques phares de l’île. En suivant un personnage  baptisé “le gardien du volcan”, cet outil permet une découverte innovante et interactive du massif de la Fournaise. En français, anglais et mandarin, à télécharger gratuitement sur Apple Store ou Google Play.

La Villa, nouveau musée des arts déco et du design réunionnais

Agréé en 1998 en qualité de musée contrôlé par la Direction des musées de France, puis labellisé depuis 2002 «Musée de France», le Musée des Arts Décoratifs de l’Océan Indien (MADOI) fête ses 30 ans cette année. Sous son toit, une collection de plus de 3500 objets qui constitue un ensemble unique, témoigne de l’art de vivre créole entre les XVIe et XIXe siècles: mobiliers, objets d’art, céramique, architecture, textile, beaux-arts, photographie et design. Des objets de collection qui seront exposés au grand public dans La Villa, Musée des arts décoratifs et du design, au 39 rue de Paris de Saint-Denis, la plus belle de la capitale, inauguré officiellement en mai dernier par Didier Robert, le Président de Région et Président Directeur Général de La Réunion des Musées Régionaux.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

La Réunion : Les “Randonnées musicales” sur ses sentiers pédestres

Quelle heureuse et surprenante initiative que celle du