Pour ceux qui se trouveraient à La Réunion à la période des fêtes, l’office intercommunal de l’Est propose des circuits découverte de cases créoles à Hell-Bourg, dans le cirque de Salazie et, à la Plaine des Palmistes. Pour la première destination, le visiteur sera guidé sur les paliers d’authentiques demeures créoles, des cases modestes aux villas bourgeoises, en parcourant le village et les anciens thermes, pendant 1h15 de balade environ. Même offre avec les cases de La Plaine des Palmistes par lesquelles l’on appréhende aussi bien l’histoire de la villégiature dans les Hauts que celle de l’agriculture locale. Plus d’infos et réservations sur www. reunionest.fr

La Réunion : vainqueur du « GR® préféré des Français »

Pour faire suite à notre édition précédente, c’est le GR R1 qui entoure le piton des Neiges à La Réunion qui a été désigné comme « GR® préféré des Français » pour l’année 2019, avec près du double de voix que le second du classement! La Réunion et son GR R1, paradis des randonneurs, est gagnant avec un total de plus de 32% des 47 000 votes issus de tous les départements français. Un plébiscite fort, donc, pour cet itinéraire de Grande Randonnée qui fêtera ses 40 ans en 2019. Les GR 400 volcan du Cantal et GR® 800 vallée de la Somme viennent compléter le podium de cette élection. Pour rappel, les internautes français se sont mobilisés du 1er au 22 novembre derniers, pour élire leur GR® de cœur pour l’année 2019. La Réunion et son GR R1 étaient en lice pour la première fois, aux côtés de huit itinéraires, pour obtenir ce titre honorifique.

La Réunion : parapente acrobatique dans le ciel saint-leusien

Le Master Acro, un événement de parapente acrobatique organisé par l’association Team Islands en partenariat avec la ville de Saint-Leu, des institutionnels et des privés était l’événement de parapente qu’il ne fallait pas manquer pour les passionnés de vol libre. Du 25 au 29 octobre derniers, la seconde édition du genre avait accueilli de nombreux pilotes acrobatiques de haut niveau, venus de France, d’Autriche, d’Italie et de Colombie. Largués par hélicoptère, les compétiteurs ont réalisé de nombreuses acrobaties et se sont « affrontés » au grand émerveillement du public, au-dessus de la baie de Saint-Leu. Outre le spectacle donné en plein ciel, animations, démonstrations et échanges avec les pilotes… étaient aussi au rendez-vous sur le front de mer de la ville. 

La Réunion : le FRAC* expose CONVERSATIONS

CONVERSATIONS est née de la volonté de créer une rencontre entre des œuvres réalisées par les grands noms de l’art du XXème siècle – Antoni Tàpies, Jean-René Bazaine, Alexander Calder, Édouardo Chillida, Jean-Paul Riopelle, Malcom de Chazal, Wifredo Lam, Joan Miro – sélectionnées dans la collection du FRAC Réunion et des travaux d’artistes vivant et travaillant à La Réunion : Cristof Dènmont, Clotilde Provansal, Abel Techer. Cette traversée artistique à cheval sur deux siècles, qui mêle peintures et gravures, dessins et volumes révèle les ponts et les liens qui unissent deux générations d’artistes. * Fonds Régional d’Art Contemporain

Océan indien : Jean Pierre Haga Andriamampandry lauréat du prix Indianocéanie 2018

C’est dans le très beau cadre de la Demeure St Antoine, à Maurice, le 29 novembre dernier, que l’identité du lauréat de cette première
édition a été révélée. Parmi une soixantaine de manuscrits, le jury composé de professionnels du livre des Etats membres de la Commission de l’océan Indien (COI) a arrêté son choix sur Le jumeau, roman du Malgache Jean Pierre Haga Andriamampandry. Malheureusement décédé au moment de la remise du prix, c’est donc à sa femme, Fanja Andriamampandry, qu’il a été remis à titre posthume. Fermement ancré dans les croyances et les réalités de la Grande Île, Le jumeau publié à 500 exemplaires a été distribué au sein du réseau des organisateurs, dont les bibliothèques nationales, les instituts culturels et les Alliances françaises de la région.

Bali : Le 5***** Ayana Resort & Spa interdit le smartphone autour de sa piscine

Baptisé « In the Moment », le concept lancé par l’établissement hôtelier vise à interdire les téléphones portables au bord de sa piscine. Ou du moins à en limiter leur usage entre 7h et 9h le matin, puis de 17h à 19h heures le soir. Entre temps, apprend-on de l’hôtel, aucun appareil numérique n’aura sa place au bord du bassin, comme l’indiqueront les futurs panneaux d’information. Des casiers seront disposés à l’entrée afin que les smartphones et autres objets interdits puissent y être rangés facilement à l’arrivée. L’hôtel a prévu de pallier cette nouvelle disposition en proposant des jeux traditionnels tels que jeux de cartes, échecs, et autres sudokus… La tranquillité assurée.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Echos de l’oi

15 baleines à bosse équipées de balises Argos