Une adresse pour les férus de l’alternatif! Perchée dans les Hauts de Piton Saint-Leu, dans l’Ouest, la scène “Ti Piton” se niche au milieu des champs de cannes, sur un terrain de manguiers, avec vue panoramique sur l’océan. A mi chemin entre le kabar lontan et le spot de teufs root, le site vraiment atypique propose surtout des soirées à dominante reggae. Après une période de sommeil depuis fin 2017, deux concerts en moyenne sont organisés chaque mois par le label Studiolacaz, étroitement lié à cette scène “où ça se passe à la cool” selon Laurent Lucien, dit Lo, organisateur des concerts. Nulle obligation d’avoir des dreadlocks pour profiter de “Ti Piton” et si les concerts débutent tard, y aller alors qu’il fait encore jour revient à profiter de la vue. Source: Sand. Agence Zed.

Mayotte: seconde édition du Festival du Lagon

Organisée par le Conseil Départemental et le Comité du Tourisme de Mayotte, l’opération qui se déroulera du 26 au 28 avril, Place de la République à Mamoudzou, vise un triple objectif: favoriser la rencontre entre les acteurs locaux du secteur et le public, promouvoir la destination de Mayotte par le lagon et valoriser le savoir faire des acteurs de la mer en mettant en avant leur activité et/ou produit. On en attend pas moins de la part d’opérateurs liés au plus grand lagon de l’océan Indien!

La Réunion: communication digitale sur Geo.fr

C’est une opération originale lancée sur Geo.fr à l’initiative de Île de La Réunion Tourisme. Au cœur du dispositif, un mini-site, abritant une carte interactive, graphique et ludique, permet à l’internaute de se promener virtuellement sur l’île de La Réunion, de se familiariser avec sa géographie et de découvrir ses atouts et les filières de loisirs prioritaires de la destination. En outre, des articles de fond et un jeu concours complètent ce dispositif ciblant les lecteurs de GEO, qui chose sue, sont particulièrement friands de nature et d’aventure.

Madagascar: promouvoir les investissements lors du prochain ITM

Madagascar compte franchir le cap des 500.000 touristes dans quelques années. Et les autorités ont bien conscience que la Grande île doit s’appuyer sur la diversification des offres par le biais des investissements au niveau de toutes les régions, sans parler d’autres problèmes à résoudre comme le manque de budget de promotion ou l’insécurité… Le gouvernement malgache envisage donc de séduire les investiseurs étrangers lors de la prochaine édition du salon de l’International Tourism Fair Madagascar qui aura lieu du 13 au 16 juin prochains, pour la première fois, au CCI Ivato. Sont prévus le doublement de la surface d’exposition, la création d’un large espace dédié aux rencontres B to B, de cinq salles de conférence et l’organisation de 300 rencontres au moins. 

Seychelles: La compagnie aérienne nationale dessert désormais Madagascar

Compte tenu de la décision de suspendre ses vols sur Abu Dhabi pour cause de non rentabilité et d’augmenter ses rotations vers Mumbai à partir du mois de mai, le directeur général de la compagnie aérienne, Remco Althuis, a déclaré que, de ce fait, Air Seychelles se devait trouver une autre destination à exploiter. “Nous avons exploré diverses options et, à la demande des passagers, nous avons décidé de réintégrer Madagascar sur notre réseau, en tant que destination saisonnière uniquement pendant la haute saison estivale, afin de garantir une utilisation maximale de l’avion, de manière à générer des revenus supplémentaires pour l’entreprise”. Source : Seychelles New Agency

Les Seychelles: un éco-camp touristique pour protéger les tortues de mer

Cela se passe à Cosmoledo, située à 1 030 kilomètres de Mahé… L’opérateur touristique Blue Safari Seychelles y a créé un camp écologique qui vise à venir en aide aux tortues de mer chassées par les braconniers. Occuper le terrain est une façon de les tenir à distance. Les activités illégales de pêcheurs braconnant du poisson et récoltant des holothuries dans le récif, ainsi que des tortues de mer ont eu un effet dévastateur sur les ressources marines autour de l’atoll… Mais pour minimiser son impact sur l’environnement, l’éco-lodge qui accueille les touristes en petit nombre est composé de huit conteneurs transformés en logements simples et fonctionnels. Une invitation à vivre une expérience unique sur une île paradisiaque.  Source : Seychelles New Agency

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Echos de l’oi

EWA AIR, la petite compagnie aérienne qui monte