Rougaille, rougail (à La Réunion) ou rougay (en Kreol Morisyen créole mauricien), est un plat typique de la cuisine créole mauricienne. Retrouvée dans quasiment tous les foyers, toutes communautés confondues, c’est un classique dont on ne se lasse pas. Le plat a même prêté son nom à de nombreux restaurants dans l’île.

Sa forme la plus connue par les visiteurs de l’île Maurice est le rougail saucisse à base de saucisses créoles, le plus souvent accompagné de riz et de lentilles corail. Voici une recette de ce fameux plat, quelque peu adapté afin de la rendre rapide et facile à réaliser

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes
Temps total : 1 heure

Rougaille saucissesIngrédients

  • 4 ou 5 saucisses fumées
  • 1 gros oignon
  • 2 grosses tomates (ou une boite de tomates concassées, si ce n’est pas la saison)
  • 1 cuillère à café (c. à c.) de paprika
  • 1 c. à c. de curcuma
  • sel
  • un petit bout de gingembre
  • 2 c. à soupe d’huile

 

Rougaille saucissesRougaille saucissesPréparation

  • Découpez les saucisses en lamelles et faites les revenir à la poêle sans matière grasse. Réservez.
  • Dans un peu d’huile, faire revenir les 3/4 de l’oignon émincé.
  • Ajoutez les tomates que vous aurez découpées finement (ou la boite de tomates concassées).
  • Ajoutez les épices et le gingembre.
  • Incorporez les saucisses et ajoutez le reste de l’oignon.
  • Laissez mijoter à feu doux.
  • Quand la sauce est bien prise et que les tomates ont fondues, c’est prêt.

Pour accompagner la rougaille saucisses, préparez un bon riz basmati (à faire dans l’autocuiseur si vous en avez un).On accompagne également la rougaille saucisses de lentilles corail : plongez les lentilles dans l’eau avec un bouillon cube et faites cuire 8 à 10 minutes. Il ne vous reste plus qu’à servir et à déguster !

Le saviez vous?

La rougaille saucisses est un plat typique de l’ile Maurice. Néanmoins, il existe également le rougail saucisses réunionnais. Les recettes se ressemblent beaucoup, alors peu importe l’origine du plat, réunionnais ou mauricien, l’important c’est de bien le préparer ! On peu même y ajouter des herbes, comme le Karouvaipilai (caloupilé – Réunion ou karipoule – Maurice). Il existe également des rougailles de bœuf, de thon, d’œufs, de soja… alors n’hésitez pas à varier pour changer.

Recette fournie par Je papote food & travel blog

Ce blog est l’œuvre de Céline, une franco- mauricienne originaire de la région parisienne. Elle habite actuellement à Grenoble et a créé Je papote en 2009 dans l’idée de partager ses recettes de cuisine. L’île Maurice tient une place importante sur le blog où Céline partage son amour pour la cuisine et son pays natal avec les internautes.
Retrouvez plus d’informations sur www.je-papote.com

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

20 degres sud

Une expérience de découverte et de plaisir, digne