Il y a douze ans, Elise Mourani implantait le concept de conseil en image à La Réunion. La belle libanaise exporte aujourd’hui son talent jusqu’à Dubaï. Stéphane Guillebaud

Elise Mourani, c’est un courant d’air. Un jour à La Réunion, l’autre à Dubaï. C’est depuis la capitale des Emirats Arabes Unis que se déroule l’interview. Elise Mourani est apprêtée. Maquillage, coiffure, bijoux, style chic et décontracté, la belle libanaise soigne son image naturellement comme elle soigne celle des autres depuis plus de douze ans.

Conseil en image de luxe, cela n’a rien du rêve de petite fille…

Mon rêve de petite fille était de faire du stylisme. Je dessinais des robes, je créais des petits bijoux… Alors que je travaillais chez Air France, j’ai rencontré une conseillère en image. Elle était franco-libanaise comme moi. Nous avons sympathisé et elle m’a initiée au conseil en image pendant un an. En 2007, j’ai créé mon entreprise à La Réunion.

Pourquoi La Réunion ?

Travailler chez Air France m’avait donné l’occasion de découvrir l’île. J’en suis tombée amoureuse. Et puis, le concept de conseil en image n’existait pas. J’ai donc pris le pari de l’implanter.

C’est quoi le conseil en image ?

C’est regarder comment mettre en valeur une personne. Quelles sont les couleurs qui vont vous mettre en lumière, quels sont les vêtements, les lunettes, les bijoux, le maquillage qui conviennent le mieux à votre style, à votre personnalité, à votre morphologie…

Du relooking en quelque sorte ?

Surtout pas! Moi, je ne suis pas là pour déguiser les gens. Je suis là pour les aider à se sentir mieux dans leur tête, dans leur corps, pour qu’ils renvoient d’eux-mêmes une image avec laquelle ils sont en accord. C’est une véritable introspection pour pouvoir connaître et comprendre le lien complexe qui unit une personne et l’image qu’elle a d’elle-même.

Des bijoux Elise Mourani, portés par le mannequin réunionnais Océane Turpin

Influenceuse malgré elle

Pourquoi le conseil en image de luxe ?

Je suis franco-libanaise, née en Arabie Saoudite et mon rêve est d’exporter mon savoir-faire à Dubaï, au Liban au Qatar, aux Emirats Arabes Unis. D’accompagner des gens plus fortunés dans des boutiques haut de gamme que l’on n’a pas à La Réunion.

Il faut être millionnaire pour s’offrir un conseil ?

Non, pas du tout. Mes tarifs démarrent à 90 €. Je fonctionne au forfait, par prestation, selon le temps passé. Evidemment, pour les pays du Golfe, les prix sont différents en raison des frais.

Pensez-vous quitter La Réunion ?

Mon objectif est d’avoir cinq voyages par an entre Dubaï et le Liban. Donc de programmer mes rendez-vous de suivi. Ou de formation. Après Dubaï, je pars quinze jours au Liban me former aux dernières techniques de maquillage. Mais La Réunion demeure mon « camp de base ».

On vous lit sur beaucoup de sites de mode. Etes-vous une « influenceuse » ?

Je n’ai pas cette prétention. Je suis sollicitée par des boutiques de La Réunion pour un commentaire sur tel modèle ou telle collection. J’ai créé des partenariats mais cela reste de l’échange. Je ne perçois aucune rémunération, je ne possède pas de blog. Si je suis influenceuse, je le suis par ricochet. Parce que mon activité plait et commence à être connue.

Vous avez de la concurrence ?

Il y a aujourd’hui plein de conseillers en image qui sortent d’on ne sait où, qui se sont formés en trois jours sur internet et qui vont jouer avec l’image des gens. Conseiller en image, c’est un vrai métier, ce n’est pas un créneau pour les opportunistes.

Créatrice de bijoux

Elise Mourani développe également depuis plusieurs années une activité de créatrice de bijoux qu’elle revendique comme complémentaire à son métier de conseillère en image. « Lorsque je me suis installée à La Réunion, je me suis aperçue que je ne trouvais pas les bijoux qui convenaient à mes clientes. J’ai donc choisi de créer moi-même des bijoux très personnalisés. Je viens par exemple de concevoir une collection spéciale mariées ».

https://www.facebook.com/elisemourani.fr/

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

5 entreprises primées au MEDEF Business Awards 2019

Alternativ, RRDD, ISODOM, Suez, Crédit Agricole et SOS