« Strike », « spare », « split » sont les seuls termes à retenir pour communiquer avec vos comparses de bowling. Vous n’y connaissez rien? Eh bien nous n’y connaissions rien non plus figurez-vous, une méconnaissance qui n’a pas empêché une bonne partie de bonne humeur. Et qui l’a peut-être même décuplée. C’était un jour de juin au Lucky Strike de Grand Baie.

La boule prend de la vitesse. Les quilles s’abattent. Strike! Applaudissements des spectateurs qui observent la partie de La Gazette depuis le bar coloré. Billard, retransmission de clips musicaux, le Lucky Strike multiplie les plaisirs. Le propriétaire des lieux, Christophe Cazin nous l’avait dit. Ce bowling de huit pistes créées sur une superficie de 8500 m2 n’a rien à envier à ceux vus dans les super productions américaines puisqu’il est une copie conforme des bowlings internationaux, équipé en matériel dernier cri et système de remontage de quilles par ficelles. On adore!

Connaître les règles d’une partie

Jérémie au sourire si communicatif, notre coach, explique aux novices que nous sommes les règles du jeu. Il consiste à renverser les 10 quilles en faisant rouler la boule sur la piste de 20m de long. Chaque partie comprend 10 jeux ou frames. Le maximum de points par partie est de 300, mais un joueur débutant peut s’estimer satisfait avec 100 points. Forts de ses conseils, nous voilà fin prêts à lancer…

Nous tendons l’oreille encore un peu quant aux explications sur les spécificités du jeu: une partie de bowling pour chaque joueur se compose de 10 tours de 2 lancers chacun, le but étant de faire un « strike » c’est à dire de faire tomber les 10 quilles lors du 1er lancer. En cas d’échec, on tente le rattrapage avec le « spare » – les 10 quilles en 2 lancers – ou le « split » – qui consiste à faire tomber au 2ème lancer les quilles restantes qui sont très écartées. Quant aux résultats, ils sont affichés sur l’écran dont chacune des huit pistes est dotée et les joueurs qui le souhaitent pourront en obtenir une copie en guise de souvenir.

Adopter la technique

Reste le choix des boules! Celles-ci font toutes le même diamètre, mais pas le même poids et ne présentent pas le même diamètre de perçage pour les doigts. Pour débuter, Jérémie nous conseille une boule légère, quitte par la suite à augmenter son poids sans fatigue, ni perte de contrôle. Autant intégrer quelques précisons sur les boules avant de vous, de les lancer. La même couleur indique un poids identique et les numéros de 6 à 13 valent leur poids en livres anglaises sachant qu’une livre égale à environ 500 gr.

A chacun(e) sa boule et pour cela, le pouce, le majeur et l’annulaire doivent entrer sans forçage dans les trois perçages. La marche d’approche vers la piste de lancer consiste ensuite à faire trois pas normaux et un pas glissé. Inutile de courir, car cela n’accélère en rien la vitesse de la boule.

Autant vous dire que notre première partie de bowling fut extrêmement rapide car elle a duré environ une demi-heure… Nous n’avons pas ménagé notre énergie et « strikes », « spares », « splits » et éclats de rire se sont succédés à train d’enfer… Avec pour conséquence avouons-le, un léger mal au bras. Certes, il faut encore s’entraîner mais quelques « strikes » ont été effectués!

A l’heure de l’apéritif

Avec ses lumières tamisées, sa musique lounge avec de la deep house (au moment où nous y étions) le Lucky Strike est indiqué pour le verre de milieu ou fin de journée – jus de fruit, milkshake ou cocktail – ou calmer un petit creux en grignotant des amuse-bouches salés. Le site qui peut accueillir jusqu’à 250 personnes se prête compte tenu de son volume d’espace à l’organisation d’anniversaires et de fêtes de bureau par exemple. Passer un bon moment en famille pour la partie détente ou au contraire, se mettre en réelle compétition entre amis, à chacun de choisir son mode de jeu au Lucky Strike.

Combien ça coûte ?

Du lundi au vendredi, de 10h à 2h du matin, une partie de bowling revient à Rs 180, plus Rs 30 la location de chaussures pour toute la durée de jeu. Question d’hygiène et de confort, ne pas oublier ses chaussettes pour éviter de se retrouver pieds nus dans les chaussures.

Le bowling c’est du sport!

Savez-vous que l’on peut améliorer sa forme en faisant des « strikes »? Flexions, étirements… Ce jeu fait travailler les bras, les jambes, la souplesse et l’équilibre. Les boules pèsent entre 3 et 7 kilos et cumuler 13 à 21 lancers par partie n’est pas rien! Le bowling n’est pas qu’une simple option de sortie pour s’amuser le samedi soir entre amis. Il existe en effet une fédération internationale la World Bowling, qui revendique 200 millions de pratiquants et 4 millions de compétiteurs. Donc oui, le bowling est bel et bien un sport, même s’il n’est pas encore olympique!

Bowling lucky strike
Complexe commercial super u grand baie
Tel : 263 33 08

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Le Muséum d’Histoire Naturelle de Port-Louis de nouveau accessible

Deux ans et demi après sa fermeture, pour