Le Tir à l’Arc… un sport de précision, de rigueur et de tradition. L’Archery Tag, concept mixte entre le tir à l’arc et le paintball qui se pratique en équipe et dans une stratégie alliant le plaisir à l’adrénaline pure, se caractérise par ses aspects défoulant et fun. Il est le tout nouveau divertissement de combat proposé aux Mauriciens par Vanguard Sports Lab sous le nom de Bowfighters. Pour le plus grand plaisir de ceux qui fantasment de se retrouver dans la peau de Robin des Bois, Legolas, Katniss Everdeen ou Green Arrow, ce divertissement sportif est même très prisé pour des sessions de Team Building.

Nous avons rendez-vous avec Philipp Demidoff, archer confirmé et directeur de Vanguard Sports Lab. Nous allons tester l’activité à la base principale de Bowfighters, au Domaine de l’Etoile à Sébastopol.

Partis de Grand-Baie de bon matin, nous parcourons une longue route et sommes impatients de découvrir cette nouvelle activité ! Nous arrivons avec 20 minutes de retard, mais Philipp et son équipe ne nous en tiennent pas rigueur.

Prise en main

Les présentations sont, et en moins de deux nous sommes en tenue de  combat : t-shirt rouge pour booster  notre énergie. En plus, c’est la couleur de La Gazette, elle ressort bien sur les photos et c’est la couleur du bonheur… Philipp nous présente notre terrain de jeu. La pluie tombée la veille et le matin a rendu l’arène principale trop glissante. Ainsi, nous jouerons sur le  terrain secondaire, verdoyant et bordé de  citronniers.

Notre coach et arbitre nous explique les règles du jeu et nous donne les consignes de sécurité. Le concept est simple : deux équipes s’affrontent dans une arène délimitée et doivent toucher leurs adversaires avec des flèches.

Chaque participant est équipé d’un arc, d’un masque de protection  obligatoire et de flèches inoffensives dotées d’embouts en mousse. Le but est d’éliminer l’équipe adverse en touchant tous les joueurs.

Après la théorie, place à la pratique. Nous pouvons (presque) commencer. Seul bémol, personne dans notre  équipe n’a pratiqué le tir à l’arc  auparavant. Pas de panique! Nul besoin de connaissances préalables en la matière. Nous avons droit à une session de coaching personnalisé et au premier tir (ou deuxième pour certains), l’arc est maîtrisé. « Destiné à ceux qui ont toujours voulu s’essayer au tir à l’arc, inspirés par le film Hunger Games ou en jouant à Robin des Bois étant enfant. Ce jeu vous permet de vous initier à cette discipline de manière fun et en toute sécurité », fait ressortir Philipp Demidoff.

Avant chaque partie, les flèches sont disposées au centre du terrain de jeu. Pour commencer, les participants doivent courir les récupérer. Une fois les premières flèches tirées, il faut courir en ramasser d’autres tout en évitant de se faire toucher par les tirs adverses.

Le centre de l’arène est une zone de sécurité et personne ne peut vous tirer dessus pendant que vous y êtes. Inutile de vous dire que certains n’arrivent pas à retenir leurs flèches et attaquent quand même !

Archet y Tag - BowFighters ile Maurice Archet y Tag - BowFighters ile Maurice
Archet y Tag - BowFighters ile Maurice Archet y Tag - BowFighters ile Maurice

 

A l’attaque

Test sur les règles du jeu. Nous formons deux équipes, « Dodo » et « Gazette ». Une première  partie en guise d’échauffement, dure quatre minutes.

 « Archers at base!» cria le coach. Arcs à terre, chaque équipe était en position. L’excitation monte, on attend le coup de sifflet. ‘Fûûûûttt’, la partie commence par une course effrénée pour aller récupérer les munitions. De nouveau en positon, on se cache derrière les bunkers et aussi rapidement que possible on essaye de préparer flèche et arc pour passer à l’offensive. Pas très simple, surtout quand on est novice en matière de sports d’adresse. En plus du masque, la chaleur et l’humidité élevée font encore plus grimper la tension…

Archet y Tag - BowFighters ile Maurice

Bang-splooch, un son mat ! La première flèche touche le bunker derrière lequel je m’étais caché. C’est du sérieux, les flèches volent d’un camp à l’autre. Après plusieurs ratés, les premiers adversaires sont touchés. Les stratégies se mettent en place. En plus d’assurer sa survie, il faut absolument éliminer l’archer le plus fort de l’équipe adverse… On ne vous racontera pas la suite, on vous invite à le vivre….

Par des passionnés pour des passionnés

Bowfighters a été introduit à Maurice par Vanguard Sports Lab. Cette jeune entreprise se consacre à la conception et la promotion de jeux et activités en plein air. « Notre but est de  permettre aux gens de continuer à jouer comme ils le faisaient quand ils étaient enfants. Nous rapprochons le sport des gens, afin de promouvoir un mode de vie saine et active. Nous souhaitons encourager l’énergie positive à partir d’interactions sociales et de moments de pur plaisir », avance Philipp Demidoff.

Archer de compétition, Philipp pratique la discipline depuis 2005. Lors de nombreuses compétitions nationales il a récolté deux médailles d’or et une d’argent. Selon lui, comme la compagnie a été fondée pas des amateurs de tir à l’arc, c’est tout naturellement que leur premier concept est celui de Bowfighters.

La première compétition d’Archery Tag, le ‘UoM Bowfighters Cup Tournament’, s’est tenue en août 2016 à l’Université de Maurice. Un grand succès qui a poussé la société à mettre en place sa première arène permanente et le jeu est devenu accessible au public depuis octobre 2016. « Le jeu a rapidement gagné en popularité en tant qu’activité récréative entre amis et proches, mais aussi comme activité de team building pour les entreprises », révèle notre interlocuteur.

 Notre avis :

Une activité de groupe très ludique. On se laisse prendre au jeu très rapidement et, une fois la partie bien engagée, on en perd presque la notion du temps. A découvrir et à faire découvrir !

Conditions

Bowfighters est un jeu pour tous: fêtes d’anniversaires pour enfants (10 ans minimum), exercices de team building entre collègues, activité entre amis ou compétition entre archers professionnels.

Nul besoin de connaissances préalables en matière de tir à l’arc. Vous devez uniquement vous munir de chaussures de sports et de vêtements confortables pour l’activité. Les arcs et flèches fournies sont très simples à l’utilisation.

Les flèches à embouts en mousse garantissent la sécurité des participants et on peut s’amuser sans se soucier d’éventuelles blessures. Par contre, il faut faire attention à bien tenir l’arc. Trop rapprochée du bras et dans un mauvais angle, la corde de l’arc peut facilement vous frôler le bras et vous blesser. Toutefois, il n’y a rien à craindre.

Les formules 

Pour faire une partie de ‘Bowfighters’ il faut au moins huit joueurs. Néanmoins, le nombre de participants n’est pas limité et l’organisateur peut créer des événements pour des grands groupes, voire des centaines de personnes.

Un tarif par participant est pratiqué quand il s’agit de petits groupes, tandis qu’un tarif par heure est applicable pour des plus grandes équipes.

Les membres de Bowfighters interviennent chez vous, dans un stade, un gymnase, sur une plage et à tous types d’endroits. L’arène permanente du Domaine de l’Etoile est destinée pour des groupes allant jusqu’à 14 joueurs, mais les autres arènes notamment celui de l’hôtel LUX* Belle-Mare peut accueillir un très grand nombre de participants.

Pour connaitre les tarifs et placer des réservations :

Logo BowFighters ile MauriceVanguard Sports Lab
04, Diego Garcia, Port Louis
Tél: 58 08 85 04
Email: info@bowfightersgame.com
Facebook: BowfightersGame
www.bowfightersgame.com/fr

L’Archery tag – Les origines

Logo Archery TagL’histoire d’Archery Tag sort de l’ordinaire. Tout a commencé dans un garage de l’Indiana, aux Etats-Unis en 2009. Passionné par le tir à l’arc, John Jackson lance une communauté sur Internet pour les amateurs d’activités de plein air. De fil en aiguille, il s’essaye à la production d’équipements pour le tir à l’arc et lance sa propre marque: Instinct Archery.

En 2011, lors d’une visite chez un vendeur pour discuter d’un carquois, il remarque un morceau de mousse sur une table. C’est ainsi qu’ils, l’ingénieur de sa société et lui, ont pensé que ce serait amusant de se tirer dessus avec des flèches ayant des embouts en mousse. Après plusieurs essais et prototypes, le premier évènement d’Archery Tag a eu lieu en octobre 2011.

Aujourd’hui, l’invention de John Jackson s’est développée en une entreprise mondiale avec des événements allant d’Hollywood à l’Australie et partout ailleurs. A ce jour, le jeu est pratiqué dans 49 pays, incluant Maurice, et à plus de 660 endroits différents.

En images :

 

 

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Une croisière sur-mesure à bord de La Curieuse

Ancien navire de soutien aux missions scientifiques françaises