20Il est vrai que l’archipel se targue de proposer pléthore de petits hôtels de charme et de guest houses permettant de prendre son pouls. Rien de plus juste, il est vrai. Mais cette possibilité d’hébergement côtoie celle d’un tout autre type incarnée par quelques établissements exclusifs dont l’esthétisme égale celui du service mis au service de, n’ayons pas peur des mots, visiteurs privilégiés. 

Vue depuis les Hillside Villas du Constance Ephélia

Parmi tous les noms respirant la villégiature exclusive, le Four Seasons Resort Seychelles, sur la côte sud-ouest de Mahé est un petit bijou du genre. Il s’étale sur un emplacement de rêve en surplomb d’une crique de sable fin, Petite Anse, baignée par une eau dont les nuances de bleu n’arrivent jamais à lasser les contemplatifs. Il est vrai que cet établissement cinq étoiles a su tirer le meilleur de ce cadre paradisiaque composé de sable fin, de formations granitiques et d’une végétation abondante. Ses 67 villas et 5 suites sur pilotis parfaitement intégrées dans les arbres qui ont été conservés – et il ne pourrait en être autrement compte tenu de la politique stricte de l’administration seychelloise dans ce domaine – démarrent du sommet de la colline jusqu’en bas du dénivelé… Décorées avec dans un style tropical moderne, elles sont si généreuses, avec un espace extérieur plus grand que l’intérieur et leur piscine à débordement, qu’en sortir n’est pas une option obligatoire… Outre toutes les facilités que l’on est en droit d’attendre dans ce type d’établissement, dont une piscine de 500m2, en contrebas, autour de laquelle s’articulent un des bars et un des restaurants du Four Seasons, le must du must est certainement son spa haut perché, avec son pavillon de yoga extérieur et, qui domine tout le domaine. Ici, la plupart des soins et des boissons proposés sont à base d’herbes et d’épices originaires de l’archipel, et préparés dans le respect des recettes ancestrales, pour que l’ancrage seychellois soit complet.

Le lobby d’arrivée du Four Seasons

Le Constance Ephélia, un autre concept cinq étoiles

A Mahé également, pour s’assoupir au chuitement des vagues venant mourir sur la plage, direction l’hôtel Ephélia. Car cet établissement de luxe cinq étoiles intégré au groupe hôtelier Mauricien Constance, compte non pas une, mais deux superbes plages, l’hôtel se posant sur une avancée de terre dans la mer permettant l’avantage de ce double accès. Ephélia, c’est l’antre du gigantisme, particulièrement adapté aux vacances familiales… 312 villas et suites réparties dans plusieurs catégories dont les villas familles ou les fabuleuses haut perchées et excentrées Hillside Villas, cinq restaurants et sept bars aux concepts différents, cinq piscines un spa, catégorisé comme le plus vaste de l’océan Indien, de 5000m2 … Mais que les amoureux du calme et les adeptes de l’intimité se rassurent! L’immensité du domaine symboliquement divisé par la mangrove postée entre les villas de la plage nord et les suites de la plage sud autorise l’impression d’être seul.., ou presque. Le Constance Ephélia, sur 120 hectares, un domaine où la nature règne toujours en maîtresse incontestée, se situe sur la côte sud-ouest de l’île, dans la baie Port-Launay où se trouve un parc marin protégé. Soigneusement pensée, l’architecture qui valorise les matériaux et les teintes douces et naturelles a soigneusement été pensée afin de disposer les chambres et les villas autour des piscines, à côté desquelles se trouvent les restaurants et les bars. Outre le farniente qu’il est fortement conseillé de pratiquer, Ephélia a aussi pensé aux vacances actives en mettant à disposition de ses hôtes toute une gamme de loisirs. A côté des planches et de tout type d’embarcations pour les activités nautiques, une salle de sport, des vélos pour se déplacer à travers le domaine, entre les deux plages, et même un mur d’escalade et une tyrolienne sauront bien intéresser les plus lymphatiques entre deux parenthèses paresseuses!

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Rodrigues, l’île où le temps s’arrête

Quand Gilbert Cesbron, romancier français, disait “le bonheur,