Contempler toute une île d’en haut, pied sur terre. Apprécier le spectacle qu’offre la nature tout autour. Découvrir une végétation luxuriante tout en se permettant une pause rafraîchissante, loin du tohu-bohu urbain. Quelle splendeur ! Eh bien c’est à quoi nous convie cet endroit pittoresque qu’est le Mont Limon. Sauf que si autrefois l’on disait avoir une vue à 360 degrés sur l’ensemble de l’île, tel n’est plus le cas : les arbres sur la montagne ont bien grandi… La partie ouest et nord-ouest de l’île n’est plus dans le champ de vision. Mais peu importe !  – Amanoola Khayrattee

Magnifique d’en bas, avec un boisement massif, Mont Limon l’est encore plus d’en haut. C’est le point le plus haut de Rodrigues, culminant à 395 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer. De là, on a une vue panoramique époustouflante sur la majeure partie de l’île. Un paysage verdoyant qui subjugue par sa beauté et sa grande biodiversité. Et ce n’est pas un endroit qu’on peut louper, compte tenu de sa proximité avec la route.

Situé au cœur de l’île à une dizaine de minutes de Port Mathurin, Mont Limon qui se trouve entre Mon Lubin et Grande Montagne fait partie d’une chaîne de montagnes qui traverse l’île d’est en ouest. Du côté du versant nord, trois minutes suffisent pour atteindre son sommet, et ce, par un sentier en pente, parfois glissant au gré du temps et fait de marches renforcées à l’aide d’étais. La hauteur effective du sommet à partir de cette entrée depuis la route s’élèverait à une vingtaine de mètres à peine, avec une distance pédestre d’environ 300 mètres à parcourir.

Accès en pente, parfois glissant

Par contre, le versant sud s’étend jusqu’au village de Lataniers, entre Palissade et Mon Plaisir, avec une issue alternative sur Palissade vers l’est. Et si on veut atteindre la crête à partir de ce lieu, il faut compter environ une quinzaine de minutes pour une distance d’environ un kilomètre. Inutile de s’inquiéter outre mesure si le parcours, qu’emprunte aussi le trail long de Rodrigues, s’avère rocailleux et escarpé par endroits, avec des fougères et autres plantes envahissantes pouvant dépasser la hanche. Il est préférable de se munir de chaussures de sport et d’un jogging pour parer aux chutes ou aux griffures des plantes.

Le sommet de Mont Limon

Détente dans une réserve riche en flore et en faune

Réserve riche en espèces naturelles tant exotiques qu’endémiques, le Mont Limon est un des lieux privilégiés des visiteurs ou randonneurs, amateurs de la nature et du grand air ou simples curieux. L’ascension se fait à son rythme. Rien ne presse. On peut s’y aventurer en toute quiétude pour un véritable moment de détente en savourant l’air frais sur fond de gazouillis des oiseaux ou de sifflements des cigales.

Si le nom reste emblématique – pas un seul limonier n’y est visible – le Mont Limon abrite de nombreuses variétés de plantes et d’animaux avec des vestiges de plantes et espèces endémiques. Telles que le bois de fer, le bois balai et le bois gandine qui sont les rescapés des plantes en voie de disparition, tandis que la fauvette et le cardinal jaune sont les deux oiseaux endémiques qui y nichent encore, selon Jean Alfred Bégué de la Mauritian Wildlife Foundation. Ci-
tons aussi le pandanus (vacoa), l’aloès, le latanier et des arbres fruitiers tels que le jean bourgeois, la pomme zacot, plus connue localement comme la pomme singe et, la goyave de Chine, entre autres qui y foisonnent.

Mais une autre espèce peu commune y a été découverte depuis environ une dizaine d’années, d’après l’officier de cette même organisation non-gouvernementale œuvrant pour la protection et la conservation des espèces en voie de disparition… Il s’agit du grillon, petit insecte à l’allure du criquet. Plutôt nocturne car ayant tendance à fuir le soleil, il vit sur les plantes endémiques et constitue une proie pour les oiseaux, tout autant endémiques.

Un lieu qui vaut vraiment le détour.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Les sept péchés capitaux sur l’île de Mayotte

Petit tour d’horizon des sept plaisirs à découvrir